LPDDR5 : Samsung dévoile un module basse consommation ultra-rapide de 8 Gb

ComposantsPoste de travail

Samsung annonce la première puce LPDDR5 au monde. Gravée dans la technologie classe 10 nm (nanomètres) du groupe, il s’agit d’un module de 8 Gb.

Samsung vient de dévoiler une nouvelle puce mémoire ultra-performante pour les terminaux mobiles.

La firme sud-coréenne a en effet développé le premier module LPDDR5 (Low Power Double Data Rate de 5ème génération) au monde.

Le débit en figure de proue

Gravée dans la technologie classe 10 nm du fabricant, elle intègre 8 Gb de mémoire, avec des performances rehaussées par rapport à sa puce 8 Gb de LPDDR4.

Il est ainsi question d’un débit théorique maximum de 6 400 Mb/s, soit 1,5 fois plus que les 4 266 Mb/s de sa LPDDR4.

Cela permet de transférer 51,2 Go de données, par exemple 14 fichiers vidéo définis en Full-HD de 3,7 Go chacun, en l’espace de seulement une seconde.

Samsung l’a déclinée suivant deux bandes passantes : 6,4 Gb/s avec tension d’alimentation de 1,1 volt et 5,5 Gb/s sous 1,05 volt. Le client pourra donc, au choix, favoriser la vitesse ou bien la puissance.

Consommation réduite

De surcroît, cette puce dispose d’un mode « veille prolongée », qui permet de réduire la consommation d’énergie de moitié (par rapport au mode inactif de l’actuelle LPDDR4).

Tout cela permet à cette puce d’offrir une consommation d’énergie réduite de jusqu’à 30 %. De quoi assurer une plus grande autonomie aux terminaux mobiles qui en seront équipées.

Ce développement de 8 Go LPDDR5 représente une avancée majeure pour les solutions de mémoire mobile de faible puissance“, a déclaré Jinman Han, vice-président senior de la planification des produits de mémoire et de l’ingénierie des applications au sein de Samsung Electronics. “Nous continuerons d’étendre notre gamme DRAM 10nm de prochaine génération, alors que nous accélérons le mouvement vers une plus grande utilisation de la mémoire premium dans le paysage mondial.

Samsung de préciser dans sa contribution de blog que grâce à sa bande passante et son efficacité énergétique de pointe, la LPDDR5 pourra desservir des applications IA et de machine learning, tout en étant également compatible avec la définition UHD.

Une puce LPDDR5 de 8 Go

Le fabricant a aussi validé une puce de 8 Go intégrant 8 modules LPDDR5 de 8 Gb.

On peut s’attendre à ce que le groupe l’intègre dans son futur Galaxy S9.

Il n’en reste pas mons que le groupe de normalisation JEDEC (Joint Electron Device Engineering Council) n’a pas encore finalisé les spécifications pour les DDR5 et LPDDR5.

La puce 8 Gb LPDDR5 pourrait donc, à la marge, ne pas être entièrement compatible avec ces spécifications lorsqu’elles seront dévoilées cette année.

(Crédit photo : @Samsung)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur