MAX 2011 : Adobe rachète Nitobi et offre PhoneGap à la fondation Apache

LogicielsOpen Source

Suite au rachat de Nitobi par Adobe, la technologie PhoneGap se voit reversée à la fondation Apache. Une alternative séduisante à AIR pour le développement d’applications mobiles.

C’est probablement l’annonce la plus inattendue du MAX 2011 de Los Angeles : Adobe s’est porté acquéreur de la société Nitobi, laquelle est le développeur de la plate-forme PhoneGap, considérée comme étant l’alternative open source la plus crédible à la technologie AIR de la firme de San José.

Des applications mobiles multiplateformes

PhoneGap permet de créer des applications mobiles compatibles avec les systèmes d’exploitation les plus courants (Android, bada, BlackBerry OS, iOS, Symbian, webOS et Windows Phone 7) et en utilisant des technologies issues du monde du web : HTML5 et JavaScript. À ce titre, ce produit open source est un concurrent direct d’AIR (qui va toutefois plus loin, puisqu’il permet également de convertir les applications Flash et Flex en logiciels classiques).

Un produit totalement libéré

Non seulement Adobe n’a pas l’intention de stopper le développement de cette technologie, mais la société compte l’amener dans une nouvelle dimension, en cédant le code du projet à la fondation Apache. Quoiqu’à priori surprenante, cette décision s’explique aisément. En effet, la firme ne cache pas qu’elle souhaite avancer ses pions sur les deux tableaux : HTML 5 et Flash. Dans le monde du HTML, par définition standardisé, elle a souhaité visiblement jouer à 100 % le jeu de l’ouverture.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur