Mémoires flash: Qimonda s’allie avec Macronix

Cloud

Les sociétés allemandes et taïwanaises signent un accord de coopération dans le secteur des mémoires flash

Nouveau mariage de raison dans le secteur des mémoires flash. D’après une information des Echos, la société Qimonda, basée à Munich et l’entreprise taïwanaise Macronix ont déclaré la signature d’un partenariat dans le secteur des mémoires flash. Les termes financiers du contrat n’ont pas été révélés.

La collaboration entre les deux groupes a pour but d’allier les savoir-faire des deux groupes dans le secteur des mémoires non volatiles. La collaboration, réalisée dans les locaux de Qimonda à Dresde, permettra à Macronix de faire profiter de ses connaissances à son partenaire allemand. D’autre part, les deux entités partageront les coûts de développement de leur nouveau projet.

Pour mémoire, Intel et STMicroelectronics avaient entamé une collaboration similaire en mai dernier. Les sociétés avaient décidé de s’unir pour créer un géant dont l’objectif serait de produire “des solutions mémoires non-volatiles innovantes et à coûts optimisés“.

Cette nouvelle collaboration est certainement destinée à contester le leadership de trois acteurs dans le secteur des mémoires NAND: le japonais Toshiba et les sud-coréens Samsung et Hynix.

Si pour le moment, Macronix, présent dans le secteur des mémoires NOR revendique la place de numéro un dans le secteur des mémoires Rom, la collaboration avec l’entreprise allemande fera office de tremplin efficace pour le taïwanais. Qimonda, essentiellement présent dans les mémoires DRAM, profitera lui aussi de l’opportunité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur