Microsoft s’achète un anti-virus européen

Sécurité

Le numéro un du logiciel a choisi un éditeur roumain, dont la technologie servira notamment à protéger les Windows Servers 2003

Times are changing… Jusqu’à présent les initiatives de Microsoft dans le monde des solutions anti-virus avaient été plutôt timides. En rachetant une société roumaine, GeCad (http://www.gecad.ro) fondée en 1992 et spécialisée dans les produits anti-virus, Microsoft a au moins un objectif: renforcer ses compétences dans ce domaine afin d’intégrer des capacités anti-virus dans tous les composants de la famille des produits serveurs, Windows Server 2003 en tête. Ce rachat suit de quelques semaines une initiative Virus Information Alliance que l’éditeur avait prise avec plusieurs éditeurs de solutions anti-virus. Le but était, ici, d’éduquer les utilisateurs sur les méfaits des virus.

Une société de 100 personnes… Montant non révélé Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, pas plus que le nombre de personnes repris par Microsoft sur les 100 actuellement employées. Mike Nash, vice président de l’unité Sécurité chez Microsoft précise que l’acquisition vise à aider Microsoft et ses partenaires du monde des anti-virus dans la découverte et la réduction des risques liés aux virus. Dans le communiqué de presse, l’éditeur précise que ses intentions ne sont pas “hostiles” vis-à-vis des éditeurs d’anti-virus. Eu égard à des épisodes précédents, il n’est pas certain que Network Associates, Symantec, TrendMicro, Sophos, F-Secure et autres Kaspersky soient enchantés de cette décision. Source: Le magazine “L’Informaticien” (en kiosque) www.linformaticien.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur