Microsoft s’attaque aux ‘spams’ Viagra

Sécurité

Microsoft s’est associé au laboratoire Pfizer dans une action commune contre 17 ‘spammers’ convaincus d’avoir proposé en ligne des contrefaçons de la célèbre potion de virilité

Qui l’eût cru? Microsoft s’associe à un géant de l’industrie pharmaceutique pour dénoncer les vendeurs à la sauvette, usant de publicité ‘spammée’ sur Internet, qui proposent des traitements en faveur de la virilité masculine. Pas moins de 17 procédures judiciaires ont été engagées dans les Etats de New York et de Washington, ciblant des spammers qui cherchent à vendre en ligne des versions génériques ou contrefaites du célèbre médicament Viagra. Ces procédures feraient suite à sept mois d’enquêtes menées par Microsoft et Pfizer à la recherche de sites Web qui assurent la promotion et la publicité du remède. Microsoft aurait utilisé les mêmes méthodes que pour repérer les contrevenants qui commercialisent des ordinateurs équipés de son système d’exploitation Windows, sans pour autant vendre de licences ! La méthode est simple, Microsoft achète anonymement en ligne les produits qu’il imagine contrefaits afin d’étayer ses procédures et d’apporter les preuves nécessaires aux juges pour poursuivre les personnes à l’origine de ces contrefaçons. Du partenariat réalisé avec le laboratoire, il ressort que les deux groupes vont poursuivre en particulier des sites Web de pharmacies en ligne, américaines et canadiennes. Par ses actions, Microsoft souhaite étendre de nouvelles protections au profit des d’utilisateurs des sites et services de MSN. Cela dit, pas difficile de le vérifier:, les ‘spams’ de Viagra sont toujours là… pas facile de les éradiquer -cachés sous des formulations “santé”, “performances viriles”…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur