Microsoft TechDays : une journée sous le signe des IT (partie 1)

Cloud

Ils les avaient quelque peu oubliés dans sa communication l’an passé, la version 2013 des TechDays a cherché à rattraper le temps perdu en accordant plus de poids aux IT professionnelles.

Les Microsoft TechDays 2012 avaient marqué les esprits par leur forte orientation B2C (grand public) et réseaux sociaux. Une tendance qui perdure aujourd’hui encore dans la communication de Microsoft France, malgré le fait que les résultats de l’éditeur continuent d’afficher la prédominance du B2B (professionnels). En d’autres termes, l’IT professionnel de Microsoft assure le principal du chiffre d’affaires et de la marge du groupe, mais ne dispose pas de la communication qu’il mérite…

Microsoft a cependant profité de la nouvelle édition des TechDays pour rectifier quelque peu le tir et nous a proposé une journée dédiée aux IT. Et, comme pour marquer le coup, nous a gratifiés de la présence de Patrick Trousset, DSI de Microsoft France et Benelux, en fil rouge de la keynote d’ouverture sur le thème « Rendez agiles vos infrastructures ».

L’occasion, de l’avis même d’Éric Mittelette, Manager de l’équipe des Technical Evangelists chez Microsoft France, de s’afficher au travers d’un « catalogue de bonnes intentions ».

Face à la vague…

« La vague numérique transforme le business et nous impose d’adopter une nouvelle approche des métiers, affirme Éric Mittelette. L’informatique au cœur du business crée de nouvelles tensions. Il faut faire vite, si possible dans l’immédiat. C’est l’affrontement du ‘smart’ versus le ‘fast’. Cette approche nécessite un partenariat étroit entre les DSI et les directions métiers. Mais également d’offrir un environnement en mobilité, avec le BYOD, de visualiser et de représenter l’information. Les utilisateurs ont pris le pouvoir. L’informatique est désormais l’inverse d’une commodité. »

Une DSI logiquement aux couleurs de Microsoft

Pour Patrick Trousset, les projets en mode tunnel ne sont plus possibles. « Aujourd’hui, c’est le ‘time to market’. Nous transformons Microsoft en une entreprise qui prend ses décisions le plus possible en temps réel ».

Dans les faits, cela se traduit pour la DSI de Microsoft par « rendre l’infrastructure agile ». Et tendre vers la virtualisation, vecteur de l’agilité. Soit des machines virtuelles (VM) plus grosses et puissantes dans Hyper-V sur Windows Server 2012, le support de différentes technologies réseaux, la migration a chaud des VM et non plus séquentielles, un PRA via Hyper-V réplicable, et la gestion de l’ensemble.

Et de citer quelques chiffres : plus de 31.500 VM chez Microsoft, dont 66% sous Hyper-V. 84% des applications qui ont un PRA. Et une réduction des coûts sur un an de 4% en passant de 50% a 66% virtualisation. « Nous nous sommes fixé une limite réaliste, de 80% à 85% de virtualisation, soit une économie de 4 millions de dollars par mois. »

Administrer

La nécessaire administration des architectures entraine le besoin de nouveaux outils. Soit Microsoft System Center qui permet une administration centralisée des VM, l’automatisation des processus et affiche l’ambition de construire des workflows plus ambitieux. 330.000 objets sont administrés dans SCCM au sein de la DSI de Microsoft. Les workflows assurent l’approvisionnement automatique à partir d’un catalogue de services. Et grâce à l’automatisation, « la DSI ne fait plus que de la gouvernance ».

Avec Operation Manager, Microsoft propose un outil de traçabilité pour tester les performances de l’application et analyser des composants applicatifs. Également à l’aide de sondes dans Windows Azure pour monitorer des applications dans le monde.

« Microsoft assure le pilotage de la gestion de l’obsolescence, de la gestion des versions, etc. Avant, il s’agissait de monitorer les composants de façon unitaire. Aujourd’hui, il s’agit de monitorer de façon globale, de casser les cloisons entre infrastructure et applicatifs, avec une vision de bout en bout. »

À suivre : Microsoft TechDays : une journée sous le signe des IT (partie 2)


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur