MicroStrategy World 2011 – Les 4 éléments de la révolution informatique

Big DataBusiness IntelligenceCloud

Big data, mobile, réseaux sociaux et cloud : le leader de la BI (proche du demi-milliard de dollars de CA) compte bien devenir incontournable sur tous ces leviers du SI d’entreprise

Monaco. – « Quatre technologies inédites redessinent les contours des entreprises et de l’économie : Big data, le mobile, les réseaux sociaux et le cloud», lance Michael J. Saylor, cofondateur et CEO de MicroStrategy, lors de son discours d’ouverture de MicroStrategy World 2011 en la capitale du Rocher. Les quatre thèmes directeurs de cet événement mondial de l’éditeur de solution de Business intelligence (BI pour les intimes).

Le monde sera mobile ou ne sera pas
« En 36 mois, un million d’applications iPhone ont été téléchargées !» s’exclame le dirigeant. « Dans deux ou trois ans, le nombre de tablettes électroniques dépassera le parc installé de PC et d’ordinateurs portables ! » Il explique alors que la combinaison d’un matériel simple à utiliser avec une interface conviviale [friendly] permet de proposer des applications utiles et innovantes. « En un simple clic, je peux prêter la clé de ma voiture ou de ma maison qui réside dans mon téléphone […] mon téléphone me permet de payer des achats à un commerçant physique, mais aussi de transférer de l’argent en un clic sur le téléphone d’un ami, […] certes une visite médicale –tout comme d’autres processus physiques- perdurera, mais tous les flux d’information seront numériques et mobiles. Les logiciels mobiles sont donc appelés à remplacer tout ce que les gens écrivent, emportent, touchent, etc.»
Et quel rôle peut jouer MicroStrategy ? «Les entreprises vont devoir imaginer des centaines de nouvelles applications mobiles, et des interfaces mobiles pour les programmes existants. Et cela autant pour les processus ‘client’ que pour les processus internes,» assure Mike Saylor. « C’est pourquoi la plateforme pour applications mobiles de MicroStrategy permet de déployer trois types d’applications : analytiques [Business Intelligence], transactionnelles et multimédia. Et cela sans nécessiter d’écrire du code, avec très peu de compétences techniques, plus rapidement et avec les performances et la sécurité indispensables à des applications d‘entreprise

Des  mises à jour en temps réel via mobile, BI ou pas

MicroStrategy déploiment AppMobiles
MicroStrategy déploiment AppMobiles

Une bonne introduction pour annoncer la disponibilité mondiale de MicroStrategy 9.2.1, et de son nouveau module Transaction Services.
Ce module de la plate-forme de ‘Business Intelligence’ de MicroStrategy permet d’ajouter des fonctionnalités opérationnelles aux applications mobiles et aux tableaux de bord web: prise de commandes, approbation ou le refus en un clic, édition de notes pour suivre ou piloter l’activité, intervention sur les données source. Plus qu’interactive, l’application permet la modification en temps réel de l’information par l’utilisateur. Les mises à jour s’effectuent indifféremment en SQL pour les SGBD ou en XML pour les connexions via web services.
À manier avec précaution dans un cadre bien défini, car de nombreux processus métier sont généralement concernés et impactés. Faut-il pour autant repenser totalement ces processus, comme l’explique le CEO ? Pas si sûr.

Créer des applications mobiles sans rien coder
Et MicroStrategy souligne qu’aucune écriture de code n’est nécessaire pour connecter les interfaces et permettre l’échange de données, grâce à une bibliothèque de composants graphiques (boîte de texte, sélection de dates et d’horaires, curseurs, boutons, menus déroulants…). En outre, “stocké dans le référentiel de métadonnées de MicroStrategy, le design des applications est accessible au moyen d’éditeurs web.

MicroStrategy Plateforme applicative etmobile
MicroStrategy Plateforme applicative etmobile

L’entreprise peut donc créer des applications mobiles -avec ou sans BI, car MicroStrategy sait adresser nativement de multiples bases de données, applications, progiciels…
MicroStrategy Mobile sait afficher le multimédia (vidéos, images, PDF, livres, contenus web…) et se connecter à la messagerie et au navigateur web en conservant le contexte applicatif de l’utilisateur.

Des applications iPhone et iPad très sécurisées
Avec MicroStrategy 9.2.1, la sécurité de l’iPad et de l’iPhone a été renforcée avec chiffrement des données (AES transfert et stockage dans le mobile), authentification des utilisateurs pour l’accès et après inactivité de l’équipement, et authentification par certificat authentifiant l’appareil mobile (avec possibilité de limiter les tentatives de connexion).
Lors d’une conférence de presse ce mardi, Mike Saylor a assuré que ses équipes travaillaient déjà sur la plate-forme Android, et a laissé entendre que des choses devraient être annoncées dans un proche avenir.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur