Navigateurs web : forte montée de Google Chrome

Logiciels

En trois mois, le navigateur web Google Chrome a gagné 1,9 % de parts de marché, au détriment d’Internet Explorer, mais aussi – dans une moindre mesure – de Firefox.

Les statistiques du mois d’avril des navigateurs web sont tombées chez Net Applications, une information reprise sur la plupart des sites web. Nous avons choisi pour notre part d’aller un peu plus loin, en collectant les données de plusieurs organismes, que nous avons combinées : Net Applications, StatCounter et W3Counter.

Le classement est sans grande surprise : Internet Explorer (Microsoft) conserve la première place, devant Firefox (Mozilla), Chrome (Google), Safari (Apple) et Opera (Opera Software).

Les parts de marché d’Internet Explorer chutent en moyenne de 1,35 point par mois depuis février dernier. L’offre de Microsoft est donc toujours en perte de vitesse. Firefox continue sa montée, mais elle se limite à 0,3 point par mois. À ce rythme, il finira irrémédiablement par rattraper son concurrent… à moins qu’il ne se fasse lui-même doubler entre-temps par Chrome, le grand champion de notre classement, avec une croissance mensuelle de 0,95 point, soit 35 % de hausse entre février et avril. L’adoption de cette solution est visiblement très rapide. Enfin, Safari et Opera se maintiennent : l’un est légèrement en hausse alors que le second accuse une petite baisse.

navigateurs.png


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur