NEC blinde la sécurité de ses ordinateurs portables pour les PME

Sécurité

Le constructeur a mis le paquet, ses nouveaux portables embarquent puce d’authentification, chiffrement intégré au disque dur et logiciel de gestion de la sécurité

Le Japonais NEC Computer surfe sur la vague paranoïaque des pertes de données et annonce trois nouveaux ordinateurs portables – les Versa M370, P570 et S970 – qui embarquent d’origine des fonction de sécurité avancées.

A commencer par un module TPM (Trusted Paltform Module), présenté comme le ‘coffre-fort’ du portable, qui offre des fonctions de sécurité avancées comme l’authentification à plusieurs facteurs, la gestion des identifiants et des mots de passe, et la protection des données.

NEC a également retenu le disque dur Momentus FDE.2 (Full Disk Encryption) de Seagate, avec sa technologie DriveTrust, une plate-forme de sécurité qui combine un mécanisme de protection interne entièrement automatique à des outils de programmation qui permettent d’intégrer aux produits des applications de sécurité logicielles et un système d’authentification à plusieurs facteurs, notamment un système biométrique et une carte à puce.

Le vol de propriétés intellectuelles, d’informations sur les clients et d’autres données précieuses stockées sur des ordinateurs portables peut coûter cher aux entreprises en les exposant à des poursuites judiciaires et à la perte de clients, sans parler des dommages en termes d’image de marque“, a d’ailleurs rappelé Marc Jourlait, vice-président du marketing de Seagate.

Enfin, NEC a intégré le logiciel Embassy Trust Suite de Wave au module TPM, pour gérer ce dernier et les disques Seagate sécurisés.

La solution cumulée NEC-Seagate-Wave va donc nettement au delà du seul chiffrement logiciel. Elle se révèle plus facile à déployer et à utiliser, puisqu’elle est intégrée aux PC. Elle assure une protection plus robuste au prédémarrage, avec une fonction de chiffrement, toujours active, mais qui n’a pas d’impact sur le niveau de performance du système.

Elle simplifie également les installations à distance, l’application des règles de sécurité et la vérification de la conformité des ordinateurs portables grâce aux modules TPM qui offrent la même suite logicielle côté administrateur comme côté client.

Avec cet ensemble, les entreprises vont certainement mieux protéger les données qui circulent sur les portables NEC dont elles seront équipées, ce qui répond à une préoccupation des autorités européennes comme américaines. Selon une étude IDC pour Dell, 67% des grands comptes français interrogés sont demandeurs de solutions type encryptage matériel pour rendre impossible l’accès aux données en cas de vol.

Il n’évitera cependant pas la perte des outils, mais là ce serait plutôt l’utilisateur lui même qu’il faudrait équiper de solutions de protections intégrées…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur