Nouvelles consoles: la Xbox 360 ouvre le bal aux USA

Régulations

Microsoft s’apprête à lancer ce mardi aux États-Unis le nouvel opus de sa console de jeux vidéo la Xbox 360. Retour sur une aventure qui fait tourner la tête des joueurs à 360°

Microsoft entend bien profiter du pic de consommation de la période des fêtes. Dés mardi nos voisins américains vont avoir la chance de s’offrir la nouvelle console de jeux vidéo la Xbox 360. Le groupe américain a soigneusement orchestré le débarquement de sa machine et souhaite en faire un des cadeaux favoris de Noël 2005.

Et ce, aussi bien pour nos chères têtes blondes qui pour les adultes. De plus, aux États-Unis, la fête de Thanksgiving, qui tombe jeudi, marque généralement le lancement de la vague d’achats de cadeaux de Noël. Alors entre deux dindes les ventes de Xbox 360 risquent d’occuper les mères poules. En toile de fond de cette sortie américaine, il y a bien sur la compétition avec le fabricant nippon Sony qui a confirmé sa place de leader en la matière avec le succès de sa petite console portable la PSP. Rappelons qu’avec sa première Xbox lancée en 2001, l’américain n’a jamais comblé son retard sur la PlayStation, apparue sous sa première version en 1994. La Xbox n’a suscité aucun engouement au Japon, terre natale du jeu vidéo, et aux États-Unis elle affichait en 2004 une part de marché de 19% contre 43% à la PS2 apparue en 2000, d’après des chiffres de Jupiter Research. “Microsoft tire un premier coup de sommation pour être entendu à travers le monde. C’est le début d’une guerre qui va durer plusieurs années”, résume Michael Gartenberg, du cabinet d’études Jupiter Research. Dans les rayons pour Noël 2005, la Xbox 360 –présentée comme une plate-forme multimédia plus qu’une simple console– dame le pion à la PlayStation 3 de Sony, attendue seulement au printemps 2006. Au plus tôt. Ce qui confère un avantage certain à Microsoft… Ce lancement avant la concurrence, conjugué à une mécanique finement huilée pour expédier les consoles depuis les sites d’assemblage chinois, devrait garantir à Microsoft un départ “très très réussi”, selon M. Gartenberg, qui prédit des files d’attente dès lundi soir devant les magasins. D’ailleurs, la firme de Redmond affiche des ambitions élevées pour sa machine. Lors d’une conférence pour des investisseurs à New York, Bryan Lee, le directeur financier de la branche Xbox, a déclaré tabler sur trois millions de Xbox 360 vendues dans les trois mois suivant le lancement, et 5,5 millions d’ici à fin juillet ! Lee s’attend en outre à ce que les ventes des nouvelles consoles, des jeux, des périphériques et des abonnements en ligne totalisent environ 1,5 milliard de dollars durant ces trois premiers mois. “Parvenir vite à écouler de gros volumes, incitera les éditeurs à développer leurs meilleurs jeux pour la Xbox 360, ces signatures de référence alimentant ensuite les ventes,” ont-expliqué des dirigeants du groupe au “Wall Street Journal”. Mardi la nouvelle Xbox sera accompagnée dans les rayons de 18 jeux, dont plusieurs de sports signés par l’incontournable Electronic Arts, mais aussi l’adaptation par l’éditeur français Ubisoft du remake de King Kong, alors que le film à gros budget de Peter Jackson n’est pas encore sorti en salles. Sur la Xbox 360 un lecteur de DVD permettra l’écoute de CD ou la projection de photos. Le disque dur détachable de la console pourra voir transiter photos et musique en format numérique. Il sera possible de se connecter à l’Internet haut débit pour jouer en réseau, comme avec l’actuel système Xbox Live accessible sur abonnement. La Xbox 360 sortira en Europe et au Japon respectivement les 2 et 10 décembre. Puis la console sera disponible en Australie, Colombie, Mexique, Corée du Sud, Nouvelle-Zélande, à Singapour, Taïwan et Hong Kong en 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur