NXP programme un nouveau plan de restructuration

Cloud

L’industriel des composants hérités de Philips va entamer une cure d’amaigrissement

Le fabricant néerlandais de semi-conducteurs, NXP, doit revoir sa stratégie. Selon Les Echos, l’entreprise, en situation délicate depuis l’année 2007, est sur le point d’entamer quelques coupes sombres dans ses effectifs et ses activités.

Selon Frans Van Houten, p-dg de l’entreprise, le siège social “trop important” et “certains services” ayant vocation à être externalisés, feront faire les frais des prochains ajustements.

Les effectifs pourront également être revus à la baisse. NXP compte 6.500 employés au Pays-Bas sur une masse salariale mondiale de 31.000 salariés.

Lors de son, exercice fiscal 2006-2007, NXP, anciennement filiale du géant de l’électronique Philips, a affiché une perte de 330 millions d’euros. Dans le même temps, son chiffre d’affaires reculait de 1,9%. Un programme d’économie de 100 millions d’euros avait été lancé pour tenter de redresser la barre. L’initiative était restée sans effets majeurs.

Au cours de ces derniers mois, la société néerlandaise avait déjà opéré des modifications de taille dans sa structure. Au mois d’avril dernier, le franco-italien STMicroelectronics (STM) s’est emparé des activités sans-fil de NXP, par le biais de la création de ST-NXP Wireless, une coentreprise détenue à 80% par STM, qui avait permis cette cession en bonne intelligence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur