Open Banking : ForgeRock lance sa sandbox en mode cloud

CloudDéveloppeursProjetsRégulations

ForgeRock promeut son environnement cloud de test d’API conforme avec la directive européenne révisée sur les services de paiement (DSP2).

ForgeRock, fournisseur américain d’une plateforme de gestion d’identités numériques, confirme la disponibilité générale d’une « sandbox-as-a-service » pour l’Open Banking.

En production chez plusieurs banques européennes, cet environnement de test en mode cloud est destiné aux organisations de l’écosystème Fintech qui veulent créer et tester des interfaces de programmation applicative (API) compatibles avec la directive européenne révisée sur les services de paiement (DSP2) et l’Open Banking.

Soit l’ouverture et le partage – consenti par le client – de données financières sous une forme sécurisée et normalisée, avec des acteurs tiers autorisés (TPP – Third Party Provider). Parmi lesquels les fournisseurs de services d’information sur les comptes (AISP) et les fournisseurs de services d’initiation de paiement (PISP).

API bancaires

Pour se conformer à ces exigences, les banques doivent permettre aux TPP de tester de nouveaux services et applications avant la prochaine date d’application, le 14 septembre 2019, des normes techniques réglementaires (accès aux données et authentification forte).

ForgeRock a conçu sa sandbox pour ces tests (consentement, intégration, accès…).

« L’ouverture des API va grandement modifier le paysage des services financiers en suscitant de nouvelles concurrences, coopérations et innovations », a déclaré Nick Caley, vice-président des services financiers et de la réglementation chez ForgeRock. Cependant, « compte tenu du peu de temps dont elles disposent pour respecter les échéances à venir de la DSP2, les institutions financières sont confrontées à des défis importants » pour s’y conformer. Et d’ajouter : « la ForgeRock Open Banking Sandbox fournit aux institutions financières un service géré, conforme, qui peut leur éviter d’importants maux de tête techniques et leur faire économiser du temps et de l’argent ».

Les développeurs et les architectes techniques peuvent donc obtenir un accès pour tester la version publique de la ForgeRock Open Banking Sandbox.

(crédit photo © i3d – shutterstock)

Lire aussi :