Orange saisit le CSA contre Canal+

Régulations

La chaîne cryptée refuse que certains programmes soient repris dans le bouquet satellite de l’opérateur

Nouvel épisode dans le conflit ouvert qui oppose Orange à Canal+ dans le domaine de la télévision. Selon La Correspondance de la presse, l’opérateur a saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) au début du mois de décembre.

Orange reproche à Canal+ de refuser que ses programmes en clair ainsi que les contenus de la chaîne iTélé (filiale de Canal+) soient repris dans le nouveau bouquet satellite lancé par l’opérateur.

“Cela pénalise nos abonnés car ces chaînes sont disponibles pour les autres distributeurs ADSL(dont Orange, NDLR)et câblo-opérateurs”, a expliqué un porte-parole d’Orange.

Cette nouvelle attaque illustre une nouvelle fois les tensions entre les deux groupes. Rappelons qu’après avoir mis sur le marché une chaîne thématique consacrée au football et avoir lancé son bouquet satellite (afin de compléter son IPTV par ADSL), l’opérateur a lancé sa nouvelle offre consacrée aux séries et au cinéma. Autant de missiles envoyés contre l’offre CanalSat de la chaîne cryptée.

Or, cette dernière (ainsi que Free) dénonce l’impossibilité de diffuser les contenus proposés par son concurrent. “Je souhaiterais d’abord que France Télécom assume clairement sa stratégie et appelle un chat un chat. Le groupe va dépenser chaque année dans les contenus des sommes comparables au coût de grille total de M6, tout en s’abritant derrière des discours faussement modestes. France Télécom a dit et répété ne pas vouloir devenir un éditeur de contenus, ne pas vouloir diffuser de matchs de foot en direct… Maintenant, on nous explique qu’il s’agit de dépenses « microscopiques », d’une légère réallocation de dépenses commerciales ! La réalité, c’est que France Télécom devient un groupe de télévision. Il doit accepter que les règles du jeu soient les mêmes pour tous”, a ainsi déclaréJean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, maison mère de Canal+.

“On a fait une demande écrite à France Télécom afin de pouvoir distribuer l’ensemble des chaînes d’Orange, de la même façon que l’on distribue celles de Canal+”, a déclaré Maxime Lombardini, directeur général de Free à l’agence DowJones.

Avec cette saisine du CSA, Orange entend démontrer que Canal+ pratique également la rétention de contenus… Le CSA devrait trancher d’ici à fin janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur