Plate-forme WiLink 8.0 de TI : tous les standards sans fil regroupés dans une seule puce

Composants

Texas Instruments vient de dévoiler sa nouvelle plate-forme WiLink 8.0. Elle s’appuie sur quinze puces qui combinent jusqu’à cinq modules radio. La puce couteau suisse du sans fil promet d’appuyer l’avènement du NFC.

La société texane TI a dévoilé sa nouvelle famille de puces WiLink 8.0. Elle regroupe quinze composants qui intègrent entre un et cinq modules radio différents. Les cinq émetteurs et/ou récepteurs sont également modulables de sorte que c’est plus de cinq standards sans fil qui sont supportés par cette plate-forme. Il s’agit du NFC (Near Field Communication), du Bluetooth, d’un récepteur radio FM, du GNSS (un récepteur hybride GLONASS et GPS), du WiFi et même de l’ANT+.

Une seule puce c’est (60 %) mieux que cinq

Texas Instruments indique que cette gamme permet une réduction du coût de 60 %, une diminution de la surface de 45 % et une baisse de la consommation électrique de 30 % si on la compare aux solutions multipuces actuelles. Moins de puissance électrique consommée, car il n’y a qu’un composant à piloter et une surface moindre du fait d’une solution mono-puce.

5 sous-familles regroupant 15 puces

Le fer de lance de cette famille de composant gravés en 45 nanomètres se nomme WL1897 et regroupe les cinq modules radio. Il supporte par ailleurs une configuration MIMO (débit pouvant atteindre 100 Mb/s) à deux antennes (pour l’émission et pour la réception) pour le WiFi 802.11 n, même si la configuration SISO (une seule antenne pour l’émission et la réception) demeure supportée. Plus largement, la famille WL189x (trois puces) intègre les cinq modules radio. Les familles WL187x et WL185x en supportent quatre en évinçant respectivement le NFC et la géolocalisation hybride (GLONASS et GPS). Vient ensuite la famille WL183x, qui intègre trois des modules radio (pas de GNSS, ni de NFC). Enfin la famille WL180x est dédiée au support du WiFi 801.11 a/b/g/n pour lequel les bandes 2.4 GHz et 5 GHz (WiFi n) sont supportées (ce n’était pas le cas avec la famille WiLink 7.0). Le WiFi Direct est également à mettre au registre des standards supportés.

BLE et NFC

Dans la documentation de la plate-forme, on découvre également le support du Bluetooth Low Energy (BLE), une des fonctionnalités du Bluetooth 4.0, celui-là même que l’iPhone 4S, le Motorola RAZR et les derniers MacBook Air, entre autres, supportent.

Enfin, la présence d’une solution complète NFC avec contrôleur, la première dans son genre, devrait participer de l’intégration de cette technologie sans contact dans les smartphones en 2012. TI a collaboré avec NXP pour le développement de cette partie de la puce.

Les composants de la famille WiLink 8.0 devraient être présents dans des produits finis (smartphones, tablettes…) dès le deuxième semestre 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur