GLONASS supporté par les Snapdragon S2, S3 et S4 de Qualcomm

Composants

Qualcomm vient d’annoncer la compatibilité des System on Chip (SoC) S2 et S3 avec le système de localisation russe Glonass. La promesse d’une acquisition accélérée et plus précise vient avec le support conjugué des systèmes GPS et Glonass.

Longtemps négligé par le gouvernement russe, GLONASS (acronyme russe de Globalnaya navigatsionnaya sputnikovaya sistema), le système russe de localisation géographique par satellites, est désormais supporté par les familles de puces Snapdragon S2 et S3 du constructeur basé à San Diego. Qualcomm l’a annoncé officiellement et ajoute que les futurs S4 supporteront également les deux systèmes, Glonass et GPS.

Deux systèmes complémentaires

Plus précisément, les puces Snapdragon S2 et S3 supportent les deux systèmes de localisation par satellite : Glonass des Russes donc mais bien entendu le système GPS américain. Glonass s’appuie sur 24 satellites pour indiquer une localisation précise à deux mètres tandis que le système GPS en utilise 27. Ce sont donc 51 satellites qui permettront la géo localisation sur les smartphones qui embarqueront ces SoC.

L’intérêt est une détection plus rapide puisque lorsque le Snapdragon ne permet pas la géo localisation par GPS, il bascule automatiquement sur Glonass. Cela se traduit par un confort d’utilisation, une précision accrue et par une consommation électrique revue à la baisse.

Capter quatre satellites est un minimum pour que le calcul de la position soit précis. Et il n’est pas rare en zone urbaine dense ou dans un environnement accidenté d’en capter moins.

Quelles sont les puces concernées précisément ?

Toutefois, l’annonce de Qualcomm laisse entendre que ce sont les prochains S2 et S3 qui seront compatibles avec ces deux systèmes. Mais quid des actuelles générations de puces de ces deux familles ?

Un élément de réponse vient avec une déclaration faite par la firme de San Diego le 23 mai 2011. A cette date, Qualcomm avait déjà fait l’annonce de puces compatibles avec Glonass. Ainsi, le smartphone MTS 945 du fabricant chinois ZTE embarque une puce MSM7x30 (Snapdragon S2) compatible avec le système russe.

L’avantage du système de Glonass expliqué en vidéo selon Qualcomm


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur