Playstation 2, le terminal Web selon Sony

Régulations

Après le Japon et les Etats-Unis, Sony va s’attaquer au marché européen du jeu en ligne. Son ambition: transformer la PS2 en terminal Web de salon

Vendu environ 152$ au Japon, le kit ‘online’ pour la Playstation 2 de Sony est composé d’un boîtier de connexion, d’un disque dur et d’un navigateur Web. Il a été vendu à 190.000 exemplaires au Japon, et 570.000 aux Etat-Unis.

Des chiffres encourageants, mais insuffisants pour le constructeur et pour sa division Sony Computer Entertainment. C’est pourquoi le groupe a mis en place une nouvelle politique de distribution. Ces kits ‘online’ ne seront plus distribués uniquement par les revendeurs de la marque et boutiques de jeux vidéo, mais également par les fournisseurs d’accès. Agressif, Sony se tourne aussi vers les sociétés qui développent des jeux en ligne. Les éditeurs japonais se sont vu accorder une exonération de royalties (environ 15% du prix de vente d’un jeu), afin d’être motivés à développer plus de jeux ‘online’. L’ambition de Sony est très claire : inciter les possesseurs d’une console PlayStation 2 à se connecter et à jouer en ligne. En clair: la PS2 comme terminal Web de salon. Sony s’apprête à lancer, réservé aux fournisseurs d’accès, un kit de connexion simplifié, l’adaptateur, vendu sans disque dur environ 35$. Tous les jeux ne demandent pas de disque dur; donc, le coût réduit du kit rend le jeu en ligne encore plus accessible. Le service de jeu en ligne de Sony pourrait être lancé en Europe dès cet été 2003


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur