QuickLogic propose une solution de gestion des capteurs pour terminaux mobiles

ComposantsMobilité

QuickLogic ajoute la gestion des capteurs à ses CSSP (Customer Specific Standard Products) dans le cadre de sa plate-forme ArcticLink. Un air de famille avec le coprocesseur M7 de l’iPhone 5S pour ce circuit intégré à faible consommation électrique destiné aux terminaux mobiles.

Seulement quelques semaines après avoir nommé Maxime Bouvat-Merlin à un poste de vice-président, QuickLogic fait à nouveau parler d’elle.

La société spécialisée dans les puces pour appareils mobiles annonce en effet avoir ajouté un réseau logique configurable à base de SRAM à ces CSSP ArcticLink afin de contrôler des capteurs. Les CSSP, une forme d’ASSP (Application Specific Standard Product) spécifique, sont des circuits électroniques intégrés conçus spécialement pour répondre aux besoins de connectivité des terminaux mobiles.

Une veille active à 1% de la consommation totale

QuickLogic indique que la puce intègre la gestion des capteurs et optimise la communication avec le processeur d’application. Elle est sans cesse à l’écoute des capteurs avec malgré tout une consommation électrique contenue (i.e. à environ 1 % de la puissance du système).

C’est sur ce point précisément que cette solution se distingue des ASSP actuelles à base de microprocesseurs qui ne sont pas en mesure d’assurer une telle frugalité énergétique.

La puce est capable de prendre en charge des capteurs multi-axiaux tels que des accéléromètres, des magnétomètres et des gyroscopes mais aussi des capteurs de luminosité et de pression.

QuickLogic a également développé un outil logiciel qui s’adresse aux développeurs. Il leur permet de concevoir, et de simuler leurs algorithmes dans une logique de moindre consommation.

« Les concepteurs ont demandé un hub pour capteurs capable de fournir la puissance de calcul nécessaire à seulement 1 % de la consommation énergétique du système et nous avons répondu à leurs demandes,» explique Brian Foi, vice-président au sein de QuickLogic.

A l’occasion de la sortie de l’iPhone 5S, on avait pu découvrir le co-processeur M7 conçu par Freescale dans le but de prendre en charge les capteurs. La solution annoncée par QuickLogic participe de la même logique alors que les capteurs embarqués dans nos terminaux mobiles sont de plus en plus nombreux avec un rôle qui va croissant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur