Ralentissement des ventes de Microsoft

Cloud

Le géant de Redmond affiche un résultat net multiplié par deux mais des ventes inférieures aux attentes

Les résultats trimestriels de Microsoft laissent un sentiment mitigé. Le premier éditeur mondial de logiciels annonce pourtant des performances plus qu’honorables. Mais les analystes soulignent un ralentissement des ventes dont le total est inférieur aux attentes.

Pour le troisième trimestre de son exercice 2004/2005, Microsoft fait état d’un bénéfice net, doublé, de 2,56 milliards de dollars -soit 23 cents par action- contre 1,315 milliard (12 cents par action) sur la même période de l’exercice 2003/04. Un rebond qui s’explique avant tout par des charges liées aux litiges judiciaires moins importantes. L’an dernier, Microsoft avait dû inscrire une lourde charge de 2 milliards de dollars liée au règlement du conflit avec Sun Microsystems. Le chiffre d’affaires de Microsoft a atteint 9,62 milliards de dollars soit une hausse de 4,9% sur un an. Mais les analystes tablaient sur 9,83 milliards selon le consensus de First Call. Les ventes ont progressé dans toutes les divisions sauf une. Il s’agit du portail internet MSN dont les revenus ont reculé de 4,5% à 564 millions de dollars, le bénéfice d’exploitation passant de 101 à 100 millions. Dans les trois méga-divisions, les résultats se déclinent ainsi: dans la division Client (logiciels Windows pour PC) le bénéfice d’exploitation a gagné 3% à 2,34 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 2,99 milliards (+2%), soit une marge d’exploitation de plus de 78%. Dans la division Serveurs et Outils, le bénéfice d’exploitation a bondi de 34% à 824 millions de dollars pour des ventes en hausse de 11,6% à 2,44 milliards. Le groupe profite du succès qui ne se dément pas pour le serveur SQL et le serveur de courriels Exchange. Dans la division Information Worker (suite bureautique Office) le bénéfice d’exploitation a grappillé 2,4% à 2 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 2,77 milliards (+2,5%). “Malgré un environnement mitigé pour les logiciels d’entreprise, le trimestre s’est avéré largement à la hauteur de nos attentes et le bénéfice d’exploitation et le bénéfice par action ont été conformes à nos prévisions”, a commenté Scott Di Valerio, vice-président en charge du contrôle des comptes. Le groupe affiche un certain optimisme pour son 4ème trimestre (clos fin juin), avec une prévision de chiffre d’affaires compris entre 10,1 et 10,2 milliards de dollars. Pour le prochain exercice qui démarre le 1er juillet, Microsoft prévoit des ventes comprises entre 43,3 et 44,1 milliards de dollars. Pour l’exercice en cours la fourchette visée est 39,8 à 40 milliards, avait-il dit en janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur