Red Hat OpenStack Platform 14 apporte son lot de nouveautés

Cloud

Red Hat annonce la plate-forme Red Hat OpenStack 14, avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités et améliorations.

Conférence OpenStack 2018 : Red Hat annonce la plate-forme Red Hat OpenStack 14, avec une disponibilité prévue dans les prochaines semaines.

Focus sur Red Hat OpenShift Container

Basée sur la version de la communauté OpenStack «Rocky», elle s’intègre plus étroitement à la plate-forme Red Hat OpenShift Container.

De quoi donner aux administrateurs un contrôle total sur leurs environnements Kubernetes.

A cet effet, Red Hat OpenStack Platform 14 est en mesure d’héberger Red Hat OpenShift Container Platform. La plate-forme peut aussi automatiser les besoins en termes de provisionnement et d’évolutivité de la distribution Kubernetes signée Red Hat.

Avec Red Hat OpenShift Container Platform, OpenStack Platform 14 vise à fournir une offre d’infrastructure unique pour les charges de travail traditionnelles, virtualisées et cloud.

Kuryr pour les performances réseau

Autre amélioration, et non des moindres, la mise en réseau intégrée qui permet aux charges de travail virtuelles OpenShift basées sur un conteneur et OpenStack d’un même client d’être connectées au même réseau virtuel (Kuryr), augmentant ainsi les performances du réseau.

Pour Joe Fernandes, vice-président Produits, Plateformes Cloud, au sein de Red Hat, « «qu’en intégrant plus étroitement la plate-forme Kubernetes la plus complète du secteur dans Red Hat OpenShift avec la dernière version de la plate-forme Red Hat OpenStack, nous fournissons une base solide et plus fiable pour les charges de travail natives dans le cloud. Cela permet aux équipes informatiques d’intégrer plus efficacement l’innovation en sachant qu’elles peuvent étendre, équilibrer et gérer l’infrastructure sous-jacente sur différentes empreintes, y compris des serveurs sans système d’exploitation. »

Skydive pour une visualisation complète du réseau

Au registre des nouveautés, on trouve également l’intégration de Skydive. Ce dernier consiste en un analyseur de topologie de réseau et de protocoles en temps réel, qui offre un moyen complet de comprendre ce qui se passe dans l’ infrastructure réseau.

Par ailleurs, les déploiements de la plate-forme Red Hat OpenStack ont été simplifiés grâce à la plateforme Ansible « Red Hat Ansible Automation » de la société basée à Raleigh.

Cette nouvelle version héberge non seulement la plate-forme Red Hat OpenShift Container mais répond également aux exigences de provisionnement et d’évolutivité de la plate-forme Kubernetes de Red Hat.

Pour rappel, la plate-forme de conteneur Red Hat OpenShift offre aux entreprises un contrôle total sur leurs environnements Kubernetes, que ce soit en mode on-premise ou dans le cloud public. De quoi permettre aux équipes de créer et d’exécuter des applications n’importe où.

Red Hat OpenStack Platform 14 sera disponible dans les « prochaines semaines », via le portail Red Hat Customer.

(Crédit photos : Rénald Boulestin)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur