Red Hat rend son offre de virtualisation plus flexible

CloudOpen SourceVirtualisation
Crédit photo : © Beboy - Fotolia.com

RHEV 3.2 est dorénavant extensible via des greffons et propose une fonctionnalité de migration à chaud des images de machines virtuelles.

Red Hat profite de son rassemblement annuel, le Red Hat Summit, pour livrer une nouvelle version de son offre de virtualisation, RHEV 3.2 (Red Hat Enterprise Virtualization 3.2).

Cette dernière comprend quelques nouveautés bien senties, comme la fonction Storage Live Migration, qui permettra de déplacer les images de machine virtuelle d’un système de stockage vers un autre sans arrêt du service.

Autre avancée, l’apparition d’un framework permettant de créer des greffons pour RHEV 3.2. Les éditeurs pourront l’utiliser pour ajouter des fonctions à l’offre de Red Hat, fonctions qui seront directement accessibles dans l’interface utilisateur de RHEV.

«Red Hat Enterprise Virtualization 3 […] constitue une solution complète de virtualisation et d’administration de datacenter virtualisé. Qu’ils virtualisent des charges de travail sous Red Hat Enterprise Linux ou Windows, [les clients] apprécieront à coup sûr l’ajout de Storage Live Migration et les plug-ins des partenaires de Red Hat », précise Radhesh Balakrishnan, directeur général Virtualisation chez Red Hat.

À commencer par les greffons proposés par NetApp (intégration de la Virtual Storage Console), Symantec (interaction avec la solution Veritas Cluster Server) et HP (console d’administration hardware Insight Control).

Une offre modernisée

RHEV 3.2 supporte également les processeurs x86 de dernière génération, qu’ils soient signés Intel (Haswell) ou AMD (Opteron G5). Enfin, les fonctions d’administration ont été optimisées.

Crédit photo : © Beboy – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les logiciels open source ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur