Résultats trimestriels : Intel, IBM, Yahoo, Motorola

Cloud

La saison des résultats trimestriels est lancée à Wall Street. Après EMC en
séance, Intel, IBM, Yahoo et Motorola ont publié leurs résultats après clôture

  • Intel

Engagé dans une guerre des prix dévastatrice contre son challenger AMD, et pour réduire ses surstocks…, le géant mondial des semi-conducteurs Intel a sans surprise publié des résultats pour le troisième trimestre en repli, mais cependant supérieurs aux consensus.

Le chiffre d’affaires a reculé de -13 % à 8,7 milliards de dollars (8,61 attendus) et le bénéfice net a reculé de -35 % à 1,3 milliard ou 22 cents par action (1,02 milliard et 17 cents attendus).

Pour le trimestre en cours, Intel, qui reprend du terrain avec le processeur Core 2 Duo et affirme regagner des parts de marché sur AMD, annonce la fin de la guerre des prix et affiche une prévision de chiffre d’affaires dans une fourchette de 9,1 à 9,4 milliards de dollars, en ligne avec le consensus.

Après la déconvenue du déclassement du titre par Goldman Sachs, qui l’estime surévalué et l’a fait plonger en cours de séance, Intel devrait remonter avec ses résultats et prévisions légèrement supérieurs aux attentes du marché.

  • IBM

Les récentes acquisitions du géant de l’informatique, pour 3,6 milliards dans les logiciels au cours du trimestre concerné, ont permis au groupe d’afficher des résultats au troisième trimestre en nette hausse.

Le chiffre d’affaires a progressé de 5 % à 22,6 milliards de dollars (22,1 milliards attendus) et le bénéfice net de 47 % à 2,2 milliards ou 1,45 cents (1,35 attendus). Il semblerait que ce résultat a même surpris les dirigeants du groupe qui ne s’attendaient pas à une telle progression.

Si les services continuent de tirer les résultats d’IBM vers le haut, avec la signature de contrats pour 10,5 milliards de dollars et un chiffre d’affaires de 12 milliards en progression de 3 %, on notera que la demande sur les gros calculateurs a enregistré une hausse inattendue.

Pour le trimestre en cours, IBM maintient ses objectifs.

  • Yahoo

L’augmentation du chiffre d’affaires de Yahoo ne peut masquer la pression de la concurrence et la déception des ventes des publicités professionnelles en ligne sur le troisième trimestre.

Le chiffre d’affaires du portail a progressé de 19 % à 1,58 milliard de dollars. Hors coût d’acquisition du trafic (reversé aux sites affiliés qui publient ses pubs), le chiffre d’affaires a progressé de 20 % à 1,12 milliard de dollars (1,14 attendus).

Côté bénéfice net, en tenant compte d’une charge de stock-options de 80 millions, il recule de -37 % à 159 millions de dollars ou 11 cents par action, légèrement au dessus des attentes (156 millions et 11 cents).

Terry Semel, CEO de Yahoo, n’a pas caché sa déception : “Nous ne sommes pas satisfaits de notre performance financière au troisième trimestre. ”

Pour le trimestre en cours, Yahoo a révisé ses objectifs à la baisse et en dessous du consensus, dans une fourchette de 1,15 à 1,27 milliard de dollar de chiffre d’affaires, confirmant une faiblesse persistante.

Avec cette accumulation de reculs, le titre sera sanctionné par les marchés?

  • Motorola

Le géant américain des téléphones mobiles a raté son rendez-vous avec la Bourse, reportant sur le ralentissement du dynamisme du marché européen et des reports d’achats en Europe, Afrique et Moyen-Orient, ainsi qu’un retard sur un client américain, la responsabilité de la progression de ses activités inférieure aux attentes.

Le chiffre d’affaires de Motorola au troisième trimestre a progressé de 17 % à 10,6 milliards de dollars (11,06 attendus), mais son bénéfice net a été quasi divisé par deux à 969 millions de dollars ou 39 cents par action.

Deuxième fabricant mondial de mobiles, derrière le finlandais Nokia, Motoro la a livré 53,7 millions de combinés. Les analystes estiment à ce propos que le groupe est trop dépendant de cette activité, 85 % de son chiffre d’affaire est en effet concentré sur les téléphones mobiles.

Les ventes de combinés ont progressé de 26 % à 7,03 milliards de dollars ; les ventes d’équipements réseaux ont peu progressé à 2,78 milliards ; la division décodeurs pour TV a progressé de 9 % à 812 millions.

Pour le trimestre en cours, le groupe a révisé son objectif de chiffre d’affaires à la baisse, dans une fourchette de 11,8 à 12,1 milliards de dollars, en dessous du consensus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur