RIM (BlackBerry) affiche des résultats en hausse au quatrième trimestre

Cloud

Le fabricant canadien, contrairement à ses concurrents, reste en bonne santé

Le canadien Research in Motion (RIM), fabricant du BlackBerry, affiche un très bon quatrième trimestre (à fin mars), signe que la crise qui affecte tous les fabricants de mobiles à travers le monde ne le concerne pas ou très peu.

Sur le trimestre écoulé, RIM a livré près de 8 millions de combinés, ce qui généré un chiffre d’affaires de 3,46 milliards de dollars, en hausse de 24,5% rapporte au trimestre précédant et supérieur de 84% à l’année précédente à trimestre comparable, période où le CA avait atteint 1,88 milliard de dollars.

Le bénéfice net du groupe atteint 581 millions de dollars sur ce même trimestre, soit 0,90 dollar par action diluée, contre un bénéfice de 412 millions de dollars l’année dernière, sur le même trimestre. Les bénéfices enregistrés par le groupe sont supérieurs aux attentes des analystes qui tablaient sur un gain de 84 cents par action.

La firme, positionnée sur le secteur des smartphones a profité de l’engouement suscité par ces produits tant auprès des professionnels que du grand public.

RIM s’est, au cours de cette année, ostensiblement tourné en direction des particuliers en proposant des produits comme le BlackBerry Storm, un terminal tactile, la firme a mené avec succès son incursion en territoire non-professionnel.

RIM – l’un des seuls à avoir annoncé une campagne de recrutement – s’attend à une année 2009 radieuse. Rien qu’au premier trimestre de l’exercice qui commence, le fabricant prévoit un CA compris entre 3,3 et 3,5 milliards d’euros. A ce jour, le fabricant compte 25 millions d’utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur