Roland Garros : IBM joue la madame Irma de service

CloudLogiciels

Pour sa 27e année de présence au tournoi de tennis de Roland Garros, IBM a introduit une solution alliant le big data et l’analyse prédictive.

Dans l’atmosphère fébrile des demi-finales de tennis, à Roland Garros, lors de ce tournoi 2012 particulièrement riche en rebondissements, chacun se prend au jeu des pronostics. IBM, sponsor de cette rencontre sportive depuis 1985 (année qui, petit rappel, avait consacré l’IBM PC…), met en vitrine sur le site du tournoi une innovation : le slam tracker ou l’application dite ‘Les clés du match‘.

Cette application originale repose sur une sélection de 3 critères parmi 50 ; elle oppose en temps réel les chances de gagner de deux adversaires dès les premières minutes d’un match. À partir de diverses mesures – dont la moyenne des deux désormais célèbres radars à effet Doppler affichant instantanément la vitesse des balles de service (qui frise, voire dépasse parfois les 200 km/h !) – ce slam tracker confronte donc le jeu de chacun des deux joueurs.

Un historique de 39 millions de points joués

L’application se risque, par exemple, à donner des pourcentages sur « l’agressivité » d’un joueur par rapport au jeu de son adversaire, à savoir le ratio entre le nombre de points marqués et les fautes causées en face. Ce qui fait l’un des succès du système c’est que cette analyse est prédictive : elle mêle des données fournies en temps réel et le traitement d’une base historique colossale.

En effet, IBM détient le détail de chaque point de jeu sur les 7 dernières années des 4 tournois du Grand Chelem de tennis (rappel : Wimbledon à Londres, l’Open de tennis à New York et l’Open d’Australie, outre Roland Garros). Ce qui représente, depuis 2005, une base de 39 millions de points de jeu collectés !

L’intérêt de l’application, comme l’a expliqué à la presse l’ex-star du tennis français Fabrice Santoro, présent sur le centre de démonstration d’IBM,  c’est effectivement de pouvoir comprendre et d’analyser ce qui se passe dans un match en temps réel ou a posteriori, et cela de façon très visuelle.

Roland Garros, le Slam Tracker ou les clés du match.
Roland Garros, le Slam Tracker ou les clés du match.

Trois critères sont sélectionnés, dès lors qu’ils se confirment comme les plus pertinents. Le tableau permet de constater qu’un joueur est en train ou non d’optimiser ses chances de gagner face à son adversaire du moment. Le choix des trois critères clés est arbitré par le système à partir de l’analyse de la partie en cours, comparativement à l’historique des données des rencontres précédentes avec le même adversaire.

L’application repose sur le logiciel d’analyse prédictive SPSS (racheté récemment par IBM), lequel est capable de construire une modélisation du jeu de chacun des deux joueurs. Ce slam tracker affiche les données en direct, en pourcentage et de façon graphique (pour la pertinence du critère). Toutes ces informations mettent en lumière les moments critiques de chaque match.

Sur un cloud privé

IBM à Roland Garros, provisionning de ressources sur le cloudPour supporter cette nouvelle application, IBM a déployé une plateforme de cloud privé répartie sur trois datacenters, ce qui va permettre d’assurer son fonctionnement sur les trois autres tournois du Grand Chelem en cours.

Pour la première fois, IBM occupe un espace vitrine ouvert au public, RG LAB 2050, où toutes ces applications sont démontrées, y compris le moniteur de provisioning pour le cloud – Tivoli Provisioning Manager – où l’on peut constater comment il est possible de déplacer un traitement en cours (workload) d’un rack ou d’un site à un autre  en un clic souris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur