Samsung parie (peut-être) sur le Power 8 d’IBM

ComposantsDatacenters

Samsung Electronics rejoint aujourd’hui l’OpenPower Consortium. Un bon signe pour le Power8, ou la première phase d’un rachat des fabs d’IBM par le Coréen ?

Le consortium OpenPower, qui vise à développer une offre ouverte autour des puces Power d’IBM, vient aujourd’hui de se trouver un partenaire de choix : Samsung Electronics.

À ce jour, plusieurs types de sociétés font partie de ce groupement. IBM est bien évidemment présent. Google, gros consommateur de serveurs, est lui aussi de la partie. Les autres membres sont des constructeurs de matériel, pressentis pour équiper les futurs serveurs « ouverts » à base de Power 8 : Mellanox pour le réseau, Nvidia pour les GPU et Tyan pour les cartes-mères.

Enfin, deux partenaires chinois ont rejoint le consortium début janvier : l’un pour créer des composants et serveurs basés sur l’architecture processeur Power8 et l’autre pour mettre en place un écosystème local autour de cette technologie (voir à ce propos « La Chine s’essaie aux processeurs Power8 d’IBM »).

Les fabs d’IBM bientôt chez Samsung ?

Le groupement OpenPower vise à proposer des solutions logicielles et matérielles ouvertes autour du Power8 d’IBM (et de ses successeurs). Sans aller jusqu’à de l’open hardware, IBM joue ici la carte des serveurs non-propriétaires, à l’instar des offres x86.

La firme va plus loin en promettant de céder des licences de sa technologie Power à des tiers. Et c’est bien cela qui pourrait intéresser Samsung. À moins que cette adhésion ne soit tout simplement le premier signe d’une future reprise des usines de fabrication de processeurs d’IBM par Samsung, confirmant ainsi la rumeur que Big Blue souhaiterait se séparer de ses deux fabs.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – IBM le doyen de l’industrie IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur