SAP à la conquête des clients des bases de données Oracle

Bases de donnéesCloud
SAP AG logo

SAP fourbit ses armes pour inviter ses clients à migrer de la base de données Oracle vers ses solutions Hana in-memory ou Sybase.

SAP est à la fois un excellent client des plateformes Microsoft et Oracle. Si les relations avec le premier ont toujours été intéressées – Microsoft a même envisagé un temps d’acquérir l’éditeur allemand, un projet abandonné face à la perspective d’affronter les foudres des autorités de régulation américaines et européennes – il n’en est pas de même pour le second, dont l’offre ERP/CRM/BI/SIRH concurrence de front le catalogue SAP.

Proposer l’alternative

L’objectif de l’éditeur est désormais d’offrir une alternative à ses clients. La récente adaptation de la base de données relationnelle Sybase ASE (Adaptive Server Enterprise) à la Business Suite de SAP participe de cette stratégie.

Mais c’est surtout du coté de sa plateforme in-memory Hana qu’il faut rechercher la vraie réponse de SAP à Oracle. L’éditeur avait annoncé le support du module ERP de Business Suite sur sa plateforme de base de données, mais sans préciser de date à ce projet.

Des maquettes performantes

Il semble, au vu des dernières annonces sur l’évolution d’Hana, que SAP veuille accélérer le mouvement. Une cinquantaine de projets pilotes « proof-of-concept » (PoC) auraient déjà permis de valider le concept. Lors de Sapphire en novembre dernier, l’éditeur a même révélé que dans certains cas de figure, Hana serait 10 000 fois plus rapide que Oracle ! SAP chercherait donc à multiplier les PoC chez ses clients.

SAP vient d’indiquer que Hana est prêt pour démarrer la seconde phase. Concrètement, cela signifie la plateforme peut s’ouvrir à de nouvelles applications. Tout d’abord, l’éditeur a confirmé que l’ensemble de son catalogue sera porté sur la plateforme. Par ailleurs, les secteurs à la recherche d’un outil capable de supporter des capacités d’analyse performantes pourraient également s’y intéresser. De là à voir en SAP Hana le futur du data warehouse, il n’y a qu’un pas, que SAP pourrait chercher à franchir rapidement.

À surveiller… pour la fin de l’année

Reste à savoir quand la nouvelle stratégie de SAP Hana in-memory sera définitivement proposée en alternative aux bases de données d’Oracle. Une petite phrase de Vishal Sikka, directeur technique et membre du conseil exécutif de SAP, auprès de notre confrère InfoWorld a fixé un objectif au mouvement annoncé : ce sera probablement pour le dernier trimestre 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur