Sécurité: Nmap 3.70 disponible

Sécurité

Le célèbre utilitaire fait sa mue avec notamment un nouveau moteur de scan

Il le fallait, Fyodor l’a fait. Nmap est sans doute le meilleur scanner de ports opensource. Véritable outil de sécurité et compagnon inséparable du consultant, cet utilitaire faire figure de légende dans le monde de la sécurité informatique. Fyodor, son concepteur nous offre aujourd’hui la version 3.70 qui amène son lot de nouveautés.

C’est la grande nouveauté de cette version, Nmap fait désormais tourner un nouveau moteur sous son capot. En effet, le « moteur de scan » a été entièrement re-écrit afin de pallier à certaines lenteurs constatées. Plus rapide et efficace, Nmap devient réellement performant lorsque plusieurs machines sont scannées en parallèle. Très pratique, l’option « –exclude » permet d’exclure d’un scan une ou plusieurs adresses IP. L’option « –excludefile » vous permettra de spécifier les adresses à exclure directement dans un fichier. Autre nouveauté appréciable, Nmap est désormais capable d’estimer la durée d’un scan. Bien évidemment, les incompatibilités avec le Service Pack 2 de Microsoft ont étés corrigées et il est désormais possible de faire tourner cette version sous XP SP2. Souvenez vous [1], Microsoft avait jugé bon enlever le support “TCP over raw socket” du SP2 qui selon eux n’était utilisé que par logiciels de « pirates ». [1] http://seclists.org/lists/nmap-hackers/2004/Jul-Sep/0002.html Nmap Changelog http://www.insecure.org/nmap/nmap_changelog.html Aurélien Cabezon pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur