Sharp en passe de révolutionner les écrans avec le CAAC-IGZO

Composants

Sharp vient de présenter plusieurs prototypes d’écrans mettant en oeuvre la nouvelle technologie de transistors CAAC-IGZO avec la promesse d’une densité de pixels de 498 ppp.

Alors que la résolution des écrans de smartphones ne cesse d’augmenter, Sharp vient de faire une annonce pour le moins impressionnante. Elle fait suite à l’annonce d’écrans LCD IGZO UHD de 11,6, 14 et 15,6 pouces en mai.

Une résolution de 498 ppp !

Lors d’une conférence de presse, la société japonaise a présenté un prototype d’écran LCD de 6,1 pouces avec une définition de 2560 par 1600 pixels, soit une résolution de 498 ppp (pixels par pouce).

C’est plus que l’écran de 5 pouces de LG présenté fin mai affichant 1920 par 1080 pixels, soit une résolution de 441 ppp.

Conjointement avec l’institut de recherche Semiconductor Energy Laboratory, Sharp a en effet annoncé une avancée spectaculaire dans la technologie TFT (Thin-Film Transistor) baptisée CAAC-IGZO (C-axis aligned cristal Indium Gallium Zinc Oxide).

Une révolution pour les écrans des smartphones

Cette découverte pourrait révolutionner la technologie d’affichage. Les chercheurs l’ont faite alors qu’ils travaillaient sur l’a-IGZO (procédé de production d’une couche mince d’un oxyde amorphe d’indium-gallium-zinc). Ils ont en fait trouvé une nouvelle structure cristalline nommée CAAC (C-Axis Aligned Crystal) présentant de meilleures propriétés électriques.

Il devient alors possible de créer de plus petits transistors, de diminuer la consommation électrique, d’augmenter les performances tactiles et de produire des écrans avec une densité de pixels substantielle.

La technologie permettra également de réduire le pourtour des écrans jusqu’à 1,75 mm.

Une technologie exploitable avec l’OLED

Sharp a montré des prototypes d’écrans OLED avec transistors CAAC-IGZO caractérisés par des résolutions élevées dont un modèle de 13,5 pouces affichant 3840 par 2160 pixels, soit 326 ppp, et un écran flexible de 3,4 pouces avec une définition de 540 par 960 pixels, soit une résolution de 324 ppp.

Pour l’heure, Sharp ne produit pas d’écrans OLED même si Takashi Okuda, son PDG, n’a pas écarté cette possibilité pour l’avenir. Il a par ailleurs indiqué que la société devrait commencer la production à grande échelle de dalles LCD à transistors CAAC-IGZO dès cette année.

Avant cela, Sharp pourrait fournir des écrans IGZO pour une prochaine génération d’iPhone (pour l’iPhone 5s selon la rumeur) et d’iPad.

Si 300 ppp (326 ppp selon Apple) semble être la limite au-delà de laquelle l’oeil humain n’est plus en mesure de faire de différences, les très hautes résolutions permettent d’afficher une image plus contrastée et de meilleure qualité. De surcroît, la technologie développée par Sharp présente d’autres avantages que la résolution très élevée.


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur