Siemens choisit Chronicle Backstory pour sécuriser ses Clouds

Politique de sécuritéSécurité

Siemens va utiliser la plateforme SIEM de Chronicle, la division cybersécurité de Google, pour ses environnements de cloud hybride et public.

En matière de cybersécurité, tout le monde se souvient de Notpetya. Ce faux ransomware n’avait pour but unique que de détruire les données des entreprises.

Mais il y a encore pire avec les cyber-armes visant les infrastructures sensibles. C’est, par exemple, le cas du secteur de l’énergie. Pour contrer les nouvelles formes de cyberattaques pouvant paralyser un pays, Siemens s’associe à la plate-forme Chronicle Backstory. 

Créée il y a seulement un an, Chronicle est la division cybersécurité de Google.

Chronicle Backstory : un SIEM pour sécuriser les environnements de cloud hybride et public

Son produit Backstory est un mega-SIEM (Security Information Event and Management), c’est-à-dire, un logiciel de gestion d’information et d’événements de sécurité. Il a l’ambition de regrouper l’ensemble des logiciels de ce type en une seule console.

Dans le cas de Backstory, Chronicle facture au forfait avec un usage illimité des données, ce qui n’est pas le cas des autres plateformes équivalentes.

Siemens compte intégrer cet ensemble à son service de cyber-surveillance industrielle et notamment pour ses environnements de cloud hybride et public.

Lire aussi :