Site de logiciels pirates condamné: 6 ans de prison, 4,1 m$ d’amende!

Sécurité

Au bout du compte, le faussaire, gérant de BuyUSA.com, écope de six ans de prison et de 4,1 millions de dollars en dommages et intérêts

La justice américaine vient de condamner le propriétaire d’un site Web qui proposait le téléchargement de logiciels pirates.

Ce n’est pas tout. Le coupable, Danny Ferrer, âgé de 37 ans, va également devoir s’expliquer sur les activités du site BuysUSA.com, dont il a été responsable entre 2002 et 2005, a expliqué le juge en charge du dossier. D’après Computerworld, cet arnaqueur de la Toile devra, pour rembourser sa dette, se séparer de plusieurs véhicules dont une Lamborghini de 1992, un Hummer de 2005, trois Chevrolet Corvette; une Lincoln Navigator de 2005 et un bateau de plaisance. Le délinquant du Web a dû également accepter de suspendre la vente de deux camions de pompiers (!) qu’il s’est offerts, payés par les super-profits issus du site pirate BuysUSA.com. Ferrer a plaidé coupable au mois de juin, accusé d’association de malfaiteurs et de non-respect des lois sur le droit d’auteur. Outre ses 6 ans d’emprisonnement, il devra se plier à 50 heures de travaux d’intérêt général. Selon le juge, cette sanction est une des plus importantes de l’histoire de la lutte anti-piratage. “Les pirates modernes doivent être confrontés à des sanctions modernes” a indiqué le procureur général, Chuck Rosenberg. Le FBI (Federal Bureau of Investigation) avait fermé le site de Ferrer au mois d’octobre dernier. BuysUSA.com proposait à la vente des versions pirates de nombreux logiciels comme ceux d’Adobe et de Macromedia à des prix imbattables… Ces faux, livrés sous la forme d’un CD, profitaient d’un faux numéro de série permettant l’activation des mises à jour et l’activation du produit. Le site a réalisé près de 4,1 millions de dollars de ventes. Des experts ont estimé que BuysUSA aurait revendu des logiciels illégaux pour une valeur de 20 millions de dollars! La BSA (Business Software Alliance), l’association de lutte contre les logiciels pirates qui regroupe les grands éditeurs, s’est dit satisfaite de cette sanction exemplaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur