Smartphones : Acer vise le Top 5 d'ici 2014 et regarde Android

Cloud

Le fabricant affiche des objectifs ambitieux et mise sur une gamme d’au moins 10 terminaux, tous sont Windows Mobile. Mais..

Acer ne viendra pas sur le marché des smartphones en touriste. Dévoilée lors du dernier World Mobile Congress de Barcelone en février dernier, la stratégie dans la téléphonie mobile du fabricant taiwanais est ambitieuse. Il faut dire que le marché des smartphones devrait croître cette année de 6 à 35% selon les instituts d’études alors que celui des mobiles en général sera en repli d’au moins 4%. On comprend alors pourquoi les fabricants de PC lorgnent de près ce marché, outre Acer ; HP, Toshiba et peut-être Dellvont également se lancer.

Le groupe compte lancer 10 terminaux cette année “qui viseront une population chaque fois spécifique et qui communiqueront facilement avec les autres devices Acer”,souligne Yohan Bibay, responsable de la gamme smartphones. “Et nous sommes ambitieux, nous visons une part de marché mondiale de 5 à 7% d’ici 4 à 5 ans”. C’est à dire, entrer dans le Top 5 pour le moment dominé par Nokia, RIM et Apple.

Quatre terminaux ont d’ores et déjà été présentés et un est déjà disponible. Tous sont tactiles. Le M900 vise la cible pro, il est doté d’un clavier complet coulissant (comme le X1 de Sony Ericsson ou le nouveau Nokia E75) et d’un écran de 3,8 pouces. Il propose un APN de 5 mégapixels avec autofocus. 3G+, il joue la carte de la robustesse et de la sécurité avec un lecteur d’empreinte digitale. Il sera vendu 499 euros hors subventions.

acer_m9000.jpg

Le F900 vise le grand public. Son écran de 3,8 pouces donne accès à une nouvelle interface utilisateur, en fait une surcouche graphique au dessus de Windows Mobile. Il est 3G+ et sera vendu 449 euros en mai.

Le X960 est un modèle d’entrée de gamme. Il se distingue grâce à des accès directs vers certains services de Google. Son prix n’a pas été communiqué.

Le DX900 est doté de deux cartes SIM, une option bien pratique qui permet de recevoir des appels à la fois personnels et professionnels sur le même combiné mais pas sur le même compte.

acer_f900.jpg

>>>le F900

acer_x960.jpg

>>>le X960

acer_dx90001.jpg

>>>le DX900

Ces quatre modèles seront lancés dans le cours du premier semestre (sauf le DX900 qui est déjà disponible chez les distributeurs de type Fnac ou Carreefour). Pour les autres, il faudra attendre qu’Acer boucle ses négociations avec les opérateurs français.

Acer a également dévoilé les 3 modèles qu’il lancera avant la fin de l’année. Le F1 sortira en septembre et sera compatible avec le nouveau Windows Mobile 6.5. Visant la haute performance, ce terminal type iPhone sera doté de possibilités de synchronisations élevées.

Le L1 est un mobile de type slide-up, tactile, qui pourrait être vendu autour de 49 euros. Enfin, le C1 vise le marché du pré-payé et pourrait être vendu à 0 euro. Il sera doté d’un écran de tactile de 3,2 pouces et sera décliné en deux modèles, Edge et 3G+.

Tous ces mobiles fonctionnent sous Windows Mobile 6.1 sauf le futur F1. Acer permettra-t-il l’upgrade gratuit des systèmes ? La réponse reste évasive. “On ne pourra pas porter Windows Mobile 6.5 sur des machines peu puissantes”, expliqueYohan Bibay.

Pour autant, Acer ne s’interdit pas de lancer des smartphones aux OS alternatifs comme Android de Google. “Nous répondrons à la demande du marché . Windows est robuste mais n’avons pas d’accord d’exclusivité avec eux. Il y aura des alternatives”,confie Aymar de Lencquesaing, vice président d’Acer.

A lire, Acer ne veut pas croire à la crise


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur