Samsung finance SolidFire et ses technologies Flash SSD cloud

CloudStockage

Bonne pioche pour SolidFire. Le fabricant d’un cluster tout SSD pour booster les performances du cloud voit son principal fournisseur de mémoire flash, Samsung, devenir son principal investisseur…

SolidFire… Cette start-up ne vous est pas inconnue, par deux fois déjà nous l’avons rencontrée sur la Silicon Valley.

Notre premier contact, en mai 2012 (lire « Stockage Flash : SolidFire recherche le juste milieu entre le meilleur et le moins cher ») nous avait permis de découvrir en avant première les développements d’une start-up qui évoluait encore en mode ‘stealth‘, c’est à dire en plein développement de son produit avant sa révélation officielle.

Puis en décembre 2012 (lire « Retour dans la Valley : SolidFire met en production le SSD dans le cloud 2.0 ») elle nous dévoilait son premier produit ‘commercial’. Cette seconde rencontre était l’occasion également pour Dave Wright, le fondateur et CEO de SolidFire, sise à Boulder dans le Colorado, de clarifier la stratégie de sa société, dont la solution tout SSD est destinée en priorité aux fournisseurs de services hébergés, ce qui en fait un acteur du cloud.

Une approche agressive pour un meilleur rapport qualité/prix

Concurrente de Violin, Nimbus, Pure, Whiptail, et dans une moindre mesure de EMC, NetApp ou encore HP 3PAR, SolidFire entend afficher ses différenciateurs : la haute performance multitenant, indispensable pour les hébergeurs et le cloud ; la qualité de service (QoS), avec la gestion indépendamment des volumes et de la capacité, RAID et contrôleur étant remplacés par un logiciel de gestion ; l’efficacité logicielle qualifiée de « profitable » ; la gestion et l’automatisation complète, avec une API basée sur REST, le provisioning multitenant, ou encore les contributions à OpenStack et à CloudStack ; enfin la scalabilité, en toute transparence et sans interruption.

Composition de l'OS SolidFire
Composition de l’OS SolidFire

SolidFire affirme qu’avec sa solution de stockage tout SSD – dont une partie des composants traditionnels nécessaires pour piloter et optimiser l’usage des disques est remplacée par le logiciel, et dont la concentration de performances offre une alternative aux solutions traditionnels – le prix au giga octets serait enfin inférieure à celui des disques durs. La configuration slim 1U de Solid Fire accueille jusqu’à 10 SSD de 960 Go, ce qui porte sa capacité totale à 34 To par rack !

Samsung Venture Investment

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que Samsung est le principal fournisseur des SSD qui équipe les solutions de stockage de SolidFire. Les fabricants de mémoire flash cherchent à établir des relations privilégiées avec ces nouveaux acteurs du stockage, qui misent énormément sur le flash. Un partenariat réciproque, en s’associant à Samsung, assure à la start-up une visibilité sur la roadmap du coréen, mais surtout un canal privilégié pour consolider les services d’un équipementier de premier plan et garantir la disponibilité des produits. Les difficultés de certains OEM à compléter leur stock dans tout ce qui touche à la mémoire flash en dit long sur l’importance de ce type de relation.

Voilà certainement pourquoi Samsung Venture Investment Corp. vient de contribuer au financement de SolidFire avec une participation de 31 millions de dollars en ‘series C’ (troisième tour de table). Cet apport porte à 68 millions de dollars le montant total des sommes levées par SolidFire depuis sa création, en 2009.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur