Sony abandonne le cathodique

Cloud

Le nippon délaisse la production d’écrans à tube cathodique pour se concentrer sur la fabrication d’écrans LCD et Oled. Pour mieux contrer Samsung ?

Une technologie chasse l’autre. Le géant japonais a annoncé mettre un terme à la production d’écrans cathodiques. C’est la fin d’une aventure débutée il y a 48 ans…. “Nous allons comme prévu cesser de fabriquer des appareils à tube cathodique à la fin du mois de mars“, a indiqué un porte-parole de la firme.

Cette décision illustre le repositionnement clair de Sony sur le marché les écrans plats à cristaux liquides (LCD). Si Sony s’est longuement battu avec Samsung dans le domaine des écrans plasma, le recul de ces derniers face à une technologie LCD plus économique, a forcé le japonais à revoir sa stratégie.

Avec des ventes de télévision à tube cathodique en chute libre (-40%) avec 2,8 millions d’unités vendues en 2007, le nippon n’avait pas vraiment le choix.

Rappelons qu’en France, selon le Simavelec (syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques) et Gfk, 5,8 millions de téléviseurs ont été vendus en 2007 dont 3,9 millions de LCD contre 1,3 million pour le bon vieux cathodique et 600.000 écrans Plasma. Alors qu’il faisait quasiment jeu égal avec le cathodique en 2006, le LCD est devenu en une année, la référence absolue pour les ménages français.

Le nouveau défi de Sony consistera à damer le pion à son rival sud-coréen. Avec 17,5% de part de marché mondiale en 2007, Samsung reste pour le moment indéboulonnable. Sony espère bien y mettre un terme. Le japonais vise 20% de part de marché d’ici la fin 2008.

Et les grandes manœuvres ont déjà débuté. Rappelons que la co-entreprise prévue pour fonctionner en mars 2010 a nécessité la bagatelle de 2,4 milliards d’euros, investis conjointement avec Sharp. La future unité de production devrait produire des dalles et des modules destinés aux écrans LCD.

Le père du walkman veut absolument obtenir un temps d’avance sur ses rivaux. La preuve : le japonais a tenu à montrer au dernier CES de Las Vegas l’état de sa recherche sur la technologie OLED (diodes électroluminescentes).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur