Sopra Steria veut accélérer en Allemagne avec Bluecarat

CloudLogicielsProjets
sopra-steria-bluecarat

Le groupe informatique d’origine française Sopra Steria veut développer ses activités en Allemagne en acquérant Bluecarat.

Sopra Steria veut approfondir ses activités en Allemagne avec le rachat de Bluecarat.

Le groupe européen d’accompagnement dans la stratégie numérique, de développement logiciel et d’intégration de systèmes pour les entreprises cherche à acquérir cette société allemande spécialiste du conseil stratégique IT, des projets agiles, de la sécurité IT et de la gestion des API.

Le montant de l’acquisition n’est pas précisé.

Crée en 2001, Bluecarat dispose d’une clientèle essentiellement répartie dans trois secteurs d’activité : industrie, services financiers et secteur public. En 2017, son chiffre d’affaires est évalué à 33 millions d’euros. La société dispose de trois établissements en Allemagne : Hambourg, Cologne et Francfort.

“L’adossement de BLUECARAT au groupe Sopra Steria permettrait de générer d’importantes synergies, aussi bien commerciales que de coûts”, selon le communiqué de Sopra Steria. Le rapprochement devrait être effectif d’ici la fin du premier semestre 2018.

Fin 2016, la filiale allemande du groupe Sopra Steria a réalisé un chiffre d’affaires de 240 millions. Globalement, le groupe de services IT au nom de la “transformation numérique” des entreprises (conseil, intégration) a réalisé un CA de 3,7 milliards d’euros en disposant de relais dans 20 pays et d’un effectif de 40 000 collaborateurs.

Avec un siège social localisé à Annecy (Haute-Savoie), le groupe s’était transformé avec le rapprochement entre Sopra et Steria remontant à 2015

Dans le dernier rapport financier annuel du nouvel ensemble Sopra Steria, l’Allemagne est intégré dans le pôle “Autre Europe”. La performance réalisée dans le pays est distinguée au nom “du succès de son plan de redressement mis en place il y a deux ans”.

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur