Spam : A l’Ouest, rien de nouveau

Sécurité

Top 3 des pays émetteurs de pourriels, les Etats-Unis, la Russie et la Turquie se partagent l’essentiel des millions de spams envoyés

Le nombre de spam avec pièces jointes a étéhuit fois plus important au troisième trimestre 2008“, le constat émane de l’éditeur de sécurité Sophos. L’éditeur, spécialisé dans le contrôle des réseaux, publie son enquête sur les douze principaux pays à partir desquels des campagnes de spam ont été émises.

Les experts du SophosLabs ont donc relevé une hausse inquiétante du “pourcentage de ces messages accompagnés d’une pièce jointe malveillante, ainsi qu’une augmentation des attaques s’appuyant sur des techniques d’ingénierie sociale pour tromper les destinataires“. Il faut savoir que question pourcentage, les hackers font de plus en plus fort. Alors qu’il y a quelques mois encore, un mail sur 3.333 était un spam, désormais la proportion est de 1 pour 416.

Cette hausse s’explique en partie par la nouvelle vague de pourriels et d’envoi de malwares qui sévit en ce moment. Le plus connu d’entre eux étant le cheval de Troie Agent-HNY, camouflé en jeu d’arcade Penguin Panic pour le iPhone d’Apple. Parmi les autres malwares en vogue, le troyen EncPk-CZ, qui se faisait passer pour un correctif de sécurité Microsoft, et le malware Invo-Zip, sous la forme d’un faux avis de non-distribution de colis par un transporteur tel qu’UPS.

A en croire Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud, les internautes sont encore trop candides : “Trop de gens continuent à cliquer sans réfléchir sur les messages qu’il reçoivent, permettant aux pirates d’accéder à des informations confidentielles qu’ils peuvent ensuite exploiter pour vider les comptes bancaires de leurs victimes. Notre conseil reste simple : ne jamais ouvrir une pièce jointe non sollicitée, aussi tentante qu’elle puisse être ! “.

Un conseil simple qui ne peut néanmoins pas grand chose contre la puissance d’envoi de certains pirates hébergés dans des Etats à mauvaise réputation. Les Etats-Unis arrivent en tête du classement Sophos avec 18,9% du nombre total de spams envoyés. La Russie arrive en deuxième place (8,3%) à quasi égalité avec la Turquie (8,2%).

La Chine, quant à elle, se trouve au quatrième rang avec 5,4%. A noter que la France n’occupe plus que la dix-septième marche de ce classement, avec seulement 1,74% des spam diffusé dans le monde.

La guerre est donc loin d’être terminée. D’autant que la nouvelle mode semble être à l’utilisation des réseaux sociaux. Une recrudescence du spam envoyé via les sites de réseau social, tels que Facebook et Twitter aurait été enregistrée. Une tendance qui pourrait se poursuivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur