Spam et virus en janvier, le duo infernal

Sécurité

Le rythme de progression du ‘spam’ s’est stabilisé depuis quelques mois, mais atteint le record d’infection des e-mails aux Etats-Unis, tandis que le ver MyDoom est le grand vainqueur des attaques virales en janvier 2004

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Selon le service de filtrage d’emails BrightMail, le volume des ‘spams’ a augmenté en rythme mensuel de 2% sur les trois derniers mois. En un an, ce volume a augmenté de 20%, jusqu’à atteindre 60% en janvier.

La dérive est plus qu’inquiétante, car elle place le volume du ‘spam’ sur une potentialité de 80% des e-mails, ce qui confirme largement la place de leader des Etats-Unis en matière de spam. S’agissant des ‘spams’, les entreprises américaines privilégient: -les systèmes de filtrage des e-mails: 63,7%, -les serveurs d’e-mails: 60,5% -les listes qualifiées d’eemails: 53,1%. Concernant les attaques virales, MyDoom.A a largement dominé avec 77,4% du volume repéré, selon Central Command. Très loin derrière, figurent les classiques de ces derniers mois, Sober.C (5,9%), Bagle.A (2%), MiMail.I (1,7%), Gibe.C (1,5%) ou Klez.E et G (1,3%).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.


Avis d'experts de l'IT