Spam : l’Asie passe devant les USA

Sécurité

La dernière enquête de l’éditeur de solutions de sécurité Sophos sur les pays qui relayent le ‘spam’ révèle que l’Asie est passé devant les Etats-Unis mais que l’Europe n’est plus loin

Certes, au premier trimestre 2006, les Etats-Unis sont encore une fois le pays où sont émises le plus de campagne de spam, les e-mails non sollicités qui pour la plupart véhiculent des offres illégales de produits (contrefaçons de médicaments, montres, logiciels?), des services financiers douteux, des vers et virus, et du phishing.

Mais la Chine n’est plus très loin et pourrait bien leur ravir la première place rapidement, les USA ayant cumulé selon Sophos 23,1 % des relais de spam, et la Chine 21,9 %. La Corée du Sud occupe la troisième place (9,8 %) et la France la quatrième (4,3 %). La lutte contre le spam aux Etats-Unis s’intensifiant et commençant à porter ses fruits, les chiffres les concernant ne peuvent que reculer, et par un effet statistique ceux des autres pays augmenter. La Grande-Bretagne, par exemple est revenue se placer dans le classement à la dixième place. “Il y a deux ans, les Etats-Unis étaient à l’origine de plus de la moitié du spam émis dans le monde. Il en représente aujourd’hui moins du quart, ce qui confirme que les Américains sont plus nombreux à se soucier de protéger leurs ordinateurs contre les intrusions de pirates informatiques“, commente Annie Gay, vice-présidente de Sophos Europe Continentale, Moyen-Orient et Afrique. “De plus en plus de virus, de vers et de chevaux de Troie sont conçus pour prendre le contrôle des PC d’utilisateurs imprudents, dans le but de dérober des données confidentielles et de s’en servir pour lancer des campagnes de spam.” Soutenus par la législation (la loi CAN-SPAM) et par un meilleur partage d’informations entre les fournisseurs d’accès Internet (FAI), les Etats-Unis ont montré la voie en condamnant les spammeurs les plus prolifiques à des peines sévères et à des amendes importantes. Au cours du premier trimestre 2006, plusieurs membres d’un gang responsable de propagation massive de matériel pornographique ont reconnu leur implication dans un réseau criminel de diffusion de messages de spam. “Les Etats-Unis parviennent à traîner certains de leurs spammeurs en justice, mais il est important de se rappeler que ceux-ci peuvent agir depuis n’importe où dans le monde. La grande majorité des messages de spam est en réalité générée par des ordinateurs zombies, ces PC infectés par un programme malicieux.” “Seule une combinaison de mesures technologiques, d’actions en justice, d’information des usagers et de coopération internationale permettra de venir définitivement à bout du spam.” Si l’on cumule les chiffres par zone géographique, l’Asie occupe désormais largement la première place, avec 42,8 % des expéditions de spams, suivie par l’Amérique du Nord avec 25,6 %, talonnée par l’Europe avec 25,0 %. Suivent loin derrière l’Amérique du Sud (5,1 %), l’Océanie (0,8 %) et l’Afrique (0,6 %). Les conseils de Sophos pour réduire le risque d’exposition au spam. Les douze principaux pays relayant du spam

1. Etats-Unis – 23,1% 2. Chine (& Hong Kong) – 21,9% 3. Corée du Sud – 9,8% 4. France – 4,3% 5. Pologne – 3,8% 6 Espagne – 3,3% 7. Allemagne – 3,0% 8. Brésil – 2,9% 9. Japon – 1,9% 10. Royaume Uni – 2,0% 11. Pays Bas – 1,8% 12. Taiwan – 1,6% Autres pays : 20,6%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur