Spéculations d’OPA sur Vivendi

Cloud

Le géant français des médias fait l’objet de plusieurs rumeurs qui alimentent les positions spéculatives sur le titre

La rumeur récurrente de l’intérêt du géant britannique de la téléphonie mobile Vodafone a repris de plus belle depuis quelques jours.

Les Echos évoque une offre possible autour des 34 euros le titre, ce qui aurait pour effet de proposer une prime de 15 %. Mais Vodafone veut-il véritablement s’approprier un tel morceau pour ne s’intéresser au final qu’à la filiale téléphonie mobile SFR ? En montant au capital de Neuf Telecom, Vivendi a rappelé son intérêt à conserver ses filiales téléphonie, vache à lait du groupe. Aujourd’hui, c’est une nouvelle rumeur qui alimente la spéculation. La société d’investissement du milliardaire norvégien Alexander Vik, Sebastian Holdings, est montée à hauteur de 2,5 % dans le capital de Vivendi. Devenu premier actionnaire devant la Caisse des dépôts, l’investisseur entendrait augmenter sa participation dans Vivendi afin de peser sur la stratégie du groupe. La rumeur est prise au sérieux par les marchés, par contre coup spéculatif, et le titre continue de grimper. D’autant que Les Echos ont évoqué le mandat donné par Sebastian Holdings à Bank of America pour étudier ce dossier. Une OPA sur Vivendi qui viendrait du froid ? A suivre?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur