SSII et off-shore: l’indien Satyam, à +46%, dépasserait les 2 milliards….(1)

Logiciels

Le groupe indien du Andhra Pradesh affiche une hausse de 46% de son chiffre d’affaires ! Comment expliquer cette étonnante percée? Reportage

Hyderabad (centre de l’Inde).- Etoile montante dans l’univers des sociétés de services en off-shore et near-shore (développement IT, ingénierie dans les bases de données, centres de contacts mais aussi du “business consulting”)… dans des pays à faibles coûts, l’indien Satyam reste encore quasiment inconnu en Europe.

Or il appartient bien à ce secteur d’activité où fleurissent des géants des services IT tels qu’Infosys ou Wipro – face à Accenture ou Cap Gemini (d’ailleurs très présents ici).

Il est vrai qu’à l’heure de son 20è anniversaire, Satyam ne compte que 600 clients. Oui, mais il s’agit de grands voire de très grands comptes, dont EADS (à Toulouse et Hambourg), Saint-Gobain (à partir du Canada) – pour ceux qui peuvent être cités s’agissant de la France – aux côtes du britannique Unilever ou du géant japonais Bridgestone.

Le groupe a invité la presse spécialisée européenne à son siège, dans l’Etat de l’Andhra Pradesh, pour célébrer à la fois son 20è anniversaire et le franchissement du seuil des 2 milliards de dollars.

Satyam Computer Services, qui semble pousser tel un champignon, annonce également avoir dépassé un cap mémorable, celui des 50.000 employés!

Ce jour, il officialise l’acquisition d’une firme belge, basée à Gand, S&V Management Consultants, pour 35,5 millions de dollars, ainsi que la reprise des activités “Market research & customer analytics” du géant américain Caterpillar, le célèbre fabricant des engins de chantiers de construction. Montant de la transaction : 60 millions de dollars.
___
(1) chiffre fourni par la direction. Non audité.

( A suivre :  2è partie:  ‘Off-shore, near-shore: l’indien Satyam veut gagner en Europe aussi‘ 

satyam.jpg

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur