Navigateur : découvrez toutes les fonctionnalités cachées de Google Chrome 8

NavigateursSécurité

Le navigateur web Chrome 8 de Google se veut plus rapide et plus stable que jamais. Les nouvelles fonctionnalités seront toutefois à aller chercher dans les entrailles du logiciel.

Google vient de mettre en ligne la version stable de son navigateur web Chrome 8. La compagnie a fait un important travail de stabilisation sur cette mouture : plus de 800 bogues ont été corrigés, ainsi que 13 failles de sécurité, dont 4 sont classées comme étant élevées. Un bon travail qui fera peut-être oublier le demi-fiasco de Chrome 7 en terme de stabilité. En effet, ce dernier rencontrait souvent des problèmes en cas de charge lourde.

Côté nouveautés, Google explique qu’un lecteur PDF maison (et protégé par le bac à sable de Chrome) fait son entrée. C’est en partie inexact, puisque ce lecteur était déjà présent sous Chrome 7, mais désactivé par défaut. Avec la sortie d’Adobe Reader X, qui dispose lui aussi de techniques de protection avancées, certains utilisateurs préfèreront se passer du lecteur interne de Chrome 8. Rien de plus simple : rendez-vous sur la page about:plugins et désactivez manuellement le « Chrome PDF Viewer ».

Une autre nouveauté d’importance est accessible, quoique Google n’en parle pas ; la présence de fonctionnalités de test, activables sur demande en se rendant sur la page about:flags. Nous y retrouvons le support de l’accélération graphique matérielle (« Composition graphique avec accélération matérielle ») ainsi que celui du WebGL (« WebGL »). Vous pourrez activer ces deux options sans hésitations, aucun problème de stabilité grave n’ayant été constaté jusqu’alors. Le gain en terme de vitesse de rendu n’est pas exceptionnel. Il reste ainsi bien moins important que celui proposé par Internet Explorer 9, mais – combiné aux améliorations apportées au moteur JavaScript V8 – il permet d’améliorer la réactivité du butineur en cas de lourde charge.

Globalement, la navigation sous Chrome 8 est plutôt rapide. L’exploitation des ressources de l’ordinateur pose toutefois toujours autant problème lorsque de nombreux onglets sont ouverts. En effet, la priorité donnée à l’onglet affiché reste trop faible par rapport aux autres, ce qui ralentit fortement la navigation. Un phénomène aujourd’hui moins sensible, Chrome 8 étant globalement plus rapide que son prédécesseur.

Les autres options d’about:flags ont plus ou moins d’intérêt : en effet, certaines seront plus utiles à Google Chrome OS (« Applications web en arrière-plan », « Paramètres en onglets »), ou visent des services web encore inexistants (« Communication à distance », « Cloud Print Proxy »). L’intrigant « Click-to-Play » est pour sa part très intéressant. Il permet en effet d’activer les greffons d’un simple clic. Un FlashBlock universel, sans besoin d’installer une extension, ce qui permettra de gagner un peu de mémoire vive. Pour l’utiliser, il convient tout d’abord de l’activer dans about:flags, de redémarrer le navigateur, puis de cocher la case « Lire en un clic » dans « Options > Options avancées > Paramètre de contenu… > Plug-ins ».

Les « Onglets latéraux » peuvent être également utiles, quoique cette fonctionnalité ne soit pas encore parfaitement implémentée (il n’est pas possible de régler la largeur de la colonne utilisée pour afficher les onglets). La « Recherche instantanée » permet de charger la page alors même que vous saisissez son adresse. On aime… ou pas. Enfin, « Désactiver les plug-ins qui ne sont plus à jour » et « XSS Auditor » permettront d’améliorer le niveau de sécurité du butineur. Ces fonctionnalités étant toujours en cours de développement et Chrome étant d’ores et déjà le champion de la sécurité, à vous de choisir si vous souhaiter activer ces options ou non.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur