STMIcroelectronics progresse malgré le dollar

Cloud

Chiffre d’affaires en hausse de 18,3%, malgré la pression du dollar et l’évolution du marché vers des composantes à faible marge

Profitant de la demande soutenue du marché en fin d’année, en particulier sur les mémoires flash en progression de 44,9%, le groupe franco-italien STMIcroelectronics enregistre une forte progression de ses résultats au quatrième trimestre 2003.

A 2,113 milliards de dollars, le chiffre d’affaires du fondeur progresse de 18,3% par rapport au dernier trimestre 2002, et de 17,1% par rapport au trimestre précédant. Sur l’année, le chiffre d’affaire du groupe s’élève à 7,238 milliards de dollars, et la marge brute à 35,5%. Les mémoires flash, mais aussi les téléphones cellulaires, l’automobile, le stockage de données et les cartes à puce, tous les domaines d’activité de STMIcroelectronics ont contribué aux résultats du groupe. Pourtant, Pasquale Pistorio juge la performance de marge de son groupe “décevante“, la dépréciation du dollar mais aussi l’évolution du marché vers des produits à plus faible marge, ainsi que les coûts du plan de restructuration, n’ont pas permis au groupe de progresser comme il le souhaitait. Pour le premier trimestre 2004, STMIcroelectronics table sur une saisonnalité faible et un chiffre d’affaires de l’ordre de 2 milliards de dollars. Quant à l’évolution de la marge, elle dépendra de celle du dollar?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur