Supercalculateurs : IBM reste en tête avec son RoadRunner

Régulations

IBM renforce sa présence dans le top 10 en classant 5 machines contre 3 précédemment.

La liste de juin 2009 du TOP500 des ordinateurs les plus rapides de la planète est maintenant disponible en ligne. Elle a été présentée lors de la séance d’ouverture de l’International Supercomputing Conférence d’Hambourg en Allemagne.

Sans grande surprise, le RoadRunner d’IBM conserve la tête de ce classement, avec une puissance de 1,105 pétaflops. La compagnie truste le top 10 en passant de 3 à 5 machines référencées dans cette partie du classement. IBM reste toutefois derrière HP en terme de clusters installés avec 188 machines classées dans le TOP500 contre 212 pour son concurrent.

Mauvaise nouvelle pour Cray, qui est en nette perte de vitesse. En novembre dernier, quatre des machines du top 10 étaient signées par la firme. Aujourd’hui, il ne reste plus que le Jaguar, qui affiche une puissance de 1,059 pétaflops, mais à quel prix puisque ce superordinateur consomme 2,8 fois plus d’énergie que le RoadRunner.

SGI et Sun conservent toujours un supercalculateur classé dans le top 10. Nous noterons l’arrivée surprise de Bull qui, avec le JUROPA, fait rentrer l’Allemagne dans la pointe de ce classement.

La suprématie des Américains dans ce domaine se confirme, puisqu’ils disposent de 291 machines classées, contre seulement 145 sur l’ensemble du continent européen (Russie incluse). Vous noterez enfin qu’il devient de plus en plus difficile d’accéder au TOP500 : en novembre dernier, une machine titrant 12,6 téraflops était classée. Aujourd’hui, il faudra dépasser les 17,1 téraflops pour apparaitre dans la liste.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur