Symantec sécurise les messageries instantanées en entreprise

Sécurité

Ce nouveau produit est la conséquence directe de l’acquisition de IMLogic le
4 janvier 2006. Cette société était réputée pour son produit IM Manager
permettant le protection des messageries instantanées en entreprise

Les services de messageries instantanées (IM) ont la cote au sein des entreprises. Il faut dire que ces applications sont gratuites, et elles permettent une communication en temps réel. Selon l’opinion générale, elles apportent une plus forte rentabilité des équipes. Mais elles sont aussi vecteurs d’attaques.

Symantec annonce aujourd’hui le lancement de IM Manager 8.0, un programme dédié à la gestion et à la protection des messageries instantanées. L’ambition de l’éditeur est d’aider les entreprises à adopter l’IM pour la transformer en un véritable outil professionnel.

Cette nouvelle application permet de contrôler l’utilisation des services d’IM publics. IM Manager est disponible depuis le mois d’avril aux États-Unis et dès à présent en France.

Les IM doivent être de plus en plus surveillées, car l’infection d’un seul poste peut entraîner la contamination de tout le parc informatique d’un groupe. Dans son dernier rapport sur les menaces internent en date du 7 mars 2006, Symantec indique qu’au cours du second trimestre 2005, 91% des attaques dirigées contre les services d’IM utilisaient des vers basés sur des URL.

Un autre document met en exergue l’existence de plus de 2.400 menaces IM et P2P répertoriées au cours de l’année 2005 soit une augmentation de 1.700% par rapport à 2004 !

Concrètement, IM Manager 8.0, permet des contrôles de politique granulaires pour l’audio la vidéo et la Voix sur IP (VoIP). Le logiciel prend en charge les principaux réseaux d’IM publics et des plates-formes entreprises, AOL Instant Messenger, GoogleTalk, MSN Messenger et Yahoo Messenger et les produits professionnels que sont Jabber ou IBM Lotus.

L’application contient également une fonction d’archivage de conformité et de gestion pour la mise en application des politiques de l’entreprise et le respect des exigences réglementaires de la SEC (Security Exchange Commission) de la NASD (National Association for Securities Dealer), Sarbanes Oxley et Gramm Leach Bliley.

En terme de prix, Symantec indique qu’il faut compter 430 euros pour 20 utilisateurs, le tarif variant selon le volume.

Les IM : un marché en plein essor, mais sous la menace des pirates

En 2006, on estime à 995 millions le nombre de comptes de messagerie instantanée. Aujourd’hui environ 18 milliards de messages sont échangés chaque jour (Chiffres Radicati Group)

Les dernières études indiquent que ce nombre va augmenter de 10% par an au moins jusqu’en 2010 pour atteindre un total d’environ 2 milliards de comptes.

Le volume de messages échangés va croître de 40% par an au moins jusqu’en 2010. Dès lors, environ 66 milliards de messages seront échangés chaque jour.

En entreprise, on recensait environ 62 millions de comptes en 2006. D’ici 2010, ce chiffre devrait atteindre les 156 millions.

L’Europe est la première région du monde à utiliser la messagerie instantanée grand public avec 39% du nombre de comptes. L’Asie et les États-Unis ont respectivement 24% et 26%.

Le marché des clients de messageries professionnelles représente un volume global d’environ 100 millions d’euros en 2006.

Il devrait croître de 20% à 25% par an au moins jusqu’en 2010 pour atteindre un volume de 215 millions d’euros.

Aujourd’hui 80% des entreprises reconnaissent que les salariés l’utilisent depuis leur poste de travail ; or 80% de ces entreprises n’ont aujourd’hui aucune solution de sécurité adaptée à ce mode de communication.

Symantec détient globalement 30% de parts de marché sur les solutions de sécurité des infrastructures de messagerie instantanée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur