Télégrammes : Le Saas fait 15% en France, Le PIA de la Cnil pour le RGPD, Firefox pointe les sites ébréchés

CloudLegislationLogicielsNavigateursOpen SourcePolitique de sécuritéPoste de travailRégulationsSécuritéVirtualisation

Taxe d’habitation ou pas, les télégrammes du soir restent accessibles sans surtaxe.

Le Saas fait 15% en France. Selon IDC, 15% des logiciels sont vendus en mode Saas (Software as a Service) en France aujourd’hui. Contre 12% l’an dernier et 24% en 2021, prévoit le cabinet d’études. Leur valeur devrait alors monter à 3,5 milliards d’euros contre 1,93 milliards aujourd’hui. Les solutions les plus vendues sont liées au marketing (250 millions de chiffre d’affaires en 2017), les applications financières (184 millions) et les solutions de gestion de capital humain (130 millions). Si 36% des éditeurs du Saas sont de « pure players », comme Salesforce, le numéro un, les première places du classement sont occupées par des acteurs historiquement plus traditionnels, à savoir Microsoft et Cegid en deuxième et troisième place du classement.

RGPD : la Cnil propose PIA. Le RGPD (Règlement européen sur la protection des données) entrera en vigueur le 25 mai prochain. Il impose aux entreprises un certain nombre d’obligations relatives à la protection des données personnelles. Pour aider les entreprises à se préparer, la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) propose un plan à suivre en 6 étapes. La Commission vient d’étoffer son outil d’aide avec un logiciel Open Source, le PIA (Privacy Impact Assessment soit l’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée). L’outil en question « facilite la conduite et la formalisation d’analyses d’impact sur la protection des données telles que prévues par le RGPD », indique le gendarme des libertés informatiques. Il entend donc accompagner les responsables de traitement dans l’analyse d’impact relative à la protection des données en s’articulant autour de trois axes : une interface didactique, une base de connaissance juridique et technique, et des outils modulaires qui s’adaptent aux particularités de l’entreprise. Disponible sur poste de travail ou serveur, l’outil encore en version beta est « prêt à l’emploi ».

Firefox pointe les sites ébréchés. Les développeurs de Mozilla travaille à une fonction du navigateur Firefox qui alertera les utilisateurs que le site visité a subi des fuites de données. Le service s’appuiera sur Have I Been Pwned?, un site qui recense les pertes de données publiques et permet aux visiteurs de vérifier s’ils sont concernés par ces fuites. Pour l’heure, la solution sera proposée comme une extension du navigateur Open Source et non directement intégrée. Pour l’heure, une pop-up s’affiche si le site a été piraté et permet au visiteur d’entrer son adresse email pour vérifier si ce dernier figure dans les informations dérobées. Le code est disponible sur GitHub.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur