Thunderbolt : Intel annonce une seconde génération deux fois plus véloce

Composants

Lors de la conférence NAB (National Association of Broadcasters), Intel a levé le voile sur la seconde génération de l’interface Thunderbolt dont le débit doublera.

Thunderbolt se rapprochera un peu plus du Light Peak et de sa promesse d’un débit de 100 Gbit/s par canal. C’est en effet la seconde génération de l’interface Thunderbolt qui était au centre des attentions à l’occasion de la conférence NAB 2013 (National Association of Broadcasters) qui se déroule à Las Vegas du 8 au 11 avril.

20 Gbit/s dans les deux sens

Avec la seconde version, ce standard de connexion conteneur (puisque multiprotocoles) censé supplanter toute la connectique d’un ordinateur (6 connexions par port possibles) se rapprochera un peu plus de son objectif avec un débit de 20 Gbit/s, soit deux fois plus qu’actuellement.

Le transfert bidirectionnel avec une telle bande passante permettra par exemple de diffuser une vidéo en résolution 4K tout en transférant un fichier.

Cela facilitera également la connexion en chaîne de plusieurs périphériques tels que des interfaces de haute qualité audio et vidéo ou des systèmes RAID.

Des nouveaux contrôleurs Thunderbolt en 2013 et 2014

Cette version plus rapide de l’interface verra le jour en 2014. Pour l’occasion, Intel produira une puce contrôleur Thunderbolt de quatrième génération, nom de code “Falcon Ridge“. Elle intégrera des périphériques et les chipsets de cartes mères PC.

Mais pour l’heure, c’est le contrôleur de troisième génération, nom de code “Redwood Ridge” qui devrait être produit au troisième trimestre 2013. Il accompagnera le lancement des processeurs Core-i Haswell dont la livraison aux constructeurs vient tout juste de débuter. Intel promet également l’arrivée de nouveaux périphériques compatibles ainsi que des nouveaux câbles plus fins.

Objet de raillerie lors de son lancement parce qu’il adoptait le cuivre en lieu et place de la fibre optique, le standard Thunderbolt poursuit son déploiement avec une adoption croissante par les constructeurs. Si Apple a été la première société à l’implémenter dans ses MacBook Pro et Air, iMac et Mac mini, ils sont désormais plus de 200 à avoir acquis une licence d’exploitation Thunderbolt. L’an passé, Asus, MSI et Intel ont lancé des cartes mères pour PC compatibles Thunderbolt.

La prochaine itération du standard Thunderbolt sera de surcroît rétrocompatible avec l’actuelle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur