Tim Berners-Lee regrette le double slash

Régulations

Dans le genre parler pour ne pas dire grand chose, Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web dénonce. Après le http, le double slash n’a plus qu’à se barrer.

Interrogé par le New York Times, Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web a eu la dent dure. Peut-être que son titre de « Sir » obtenu en 2004 des mains de la reine d’Angleterre l’a rendu plus exigeant.

Toujours est-il que cet éminent expert, ancien du Cern (Centre de l’énergie et la recherche nucléaire) continue de critiquer Internet Explorer, le manque de liberté sur la Toile et… le double slash. Dans une tribune, Tim Berners-Lee s’en est vertement pris aux deux caractères situés après le http:(//) d’une adresse Web (URL).

Celui qui désormais travaille au très prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) avait déjà taclé l’inutilité du http, il explique que « ce double slash n’a contribué qu’àcompliquer la tache des internautes, et à utiliser inutilement du papier lors de la rédaction des URL ».

Pourtant à l’origine du Web, du HTTP et du HTML, Sir Berners-Lee balance donc. Après que le double slash doive « se barrer », on peut se demander qui sera le prochain. Logiquement le www, le point, les noms de domaines ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur