ToIP: le marché français en forte croissance en 2004

Régulations

Selon IDC, ce secteur a généré 165 millions d’euros de revenus sur le marché professionnel, en hausse de 53% sur un an

Voix sur IP, technologies IP… sont dans l’esprit de tous les chefs d’entreprise. On connaît les avantages de ces technologies: elles ouvrent la voie de la convergence voix/données et celle de la mise en place de nouveaux services dans les entreprises (messagerie unifiée, conférence audio et vidéo IP, “click to call”, routage intelligent des appels?). Surtout, elle permet de réaliser de substantielles économies sur la facture télécom.

Pour autant, si les projets et les déclaration d’intention se multiplient, qu’en est-il exactement de ce marché en France. Pour l’institut d’analyses IDC, la réponse est simple: le marché de la ToIP est “émergent mais se développe rapidement”. Ainsi, selon IDC, le marché professionnel français de la ToIP devrait représenter en 2004 un chiffre d’affaires de 165 millions d’euros, en croissance de 53% par rapport à 2003. 61% de ces revenus sont issus des équipements et 30% des services. L’étude souligne que 9% des entreprises de plus de 50 salariés sont équipées d’IP-PBX (Hybrides ou tout IP) en 2004, 19% prévoient de s’équiper de ce type de systèmes de communication en 2005. Cependant les “intentions d’équipement sont contrastées puisque 24% des entreprises de 100 à 500 salariés ont l’intention de s’équiper en 2005 alors que les intentions d’équipement des entreprises de 50 à 100 sont de 17%”. Pour autant, il faut aussi retenir que les équipements de ToIP d’entreprise ne représentent en 2004 que 5% du marché des équipements réseaux. Les systèmes traditionnels ont encore de beaux jours devant eux. 10 facteurs qui favoriseront l’essor des ToIP

Pour IDC, 10 éléments vont immanquablement permettre à ces technologies de décoller dans les prochaines années. -Une plus grande disponibilité géographique des offres haut-débits des opérateurs (xDSL principalement). -La présence de standards (H323, SIP) permettant une plus grande ouverture des systèmes de communication. -Les progrès des constructeurs sur la fiabilité et interopérabilité des équipements de ToIP. -L’inexorable phénomène de renouvellement de la base installée de PABX et la restructuration progressive du canal de distribution de ce marché. -Les grands chantiers informatiques actuels (collectivités locales, hôpitaux?) -La mise en place de stratégies de relation clients qui nécessitent l’utilisation d’un centre d’appel. -La téléphonie est une application du système d’information de l’entreprise. -La multiplication des terminaux clients (possibilité d’unifier l’environnement de communication quel que soit le terminal utilisé : Téléphone IP, PC-Softphones, PDA?) -Les investissements des opérateurs dans des équipements de c?ur de réseaux permettant de fournir des services de voix sur IP et d’accès xDSL. -La décroissance du prix du matériel associé aux équipements de ToIP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur