Toshiba : retour au bénéfice d’exploitation. La restructuration paie?

Cloud

Après avoir restructuré sa gamme et ses process industriels, le conglomérat électronique Toshiba enregistre pour son premier trimestre fiscal un retour au bénéfice d’exploitation

Au premier trimestre de son exercice 2004/2005, clos le 30 juin, Toshiba enregistre un bénéfice d’exploitation de 14,14 milliards de yens, contre une perte de 41,31 milliards un an plus tôt. De quoi ramener la perte nette du groupe de 36,85 milliards à 7,78 milliards de yens.

La division semiconducteurs du conglomérat japonais continue de progresser fortement avec l’explosion de la demande sur les mémoires flash. Son bénéfice d’exploitation progresse à 36,9 milliards de yens, contre 15,9 milliards. La division informatique, après une fin d’exercice très difficile sous la pression de la guerre des prix que se livrent Dell et HP, se redresse. Sa perte d’exploitation passe de 11,8 milliards à 3,6 milliards de yens. Pour arriver à ce résultat très encourageant, Toshiba a dû revoir ses processus industriels, faire appel à la sous-traitance et réduire le volume de ses gammes et de ses produits afin de réaliser des économies d’échelle. Pour le premier semestre qui sera clos le 30 septembre, Toshiba compte réduire sa perte nette à 5 milliards de yens, alors qu’il y a quelques mois le groupe avait prévu 30 milliards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur