Trimestriels : Ericsson mitigé, AMD moyen, Infineon déçoit?

Cloud

La saison des publications de résultats se prolonge, mais ils sont toujours aussi partagés?

Ericsson Le suédois, équipementier des réseaux de téléphonie mobile, vient confirmer la bonne tenue de ce secteur. Si le chiffre d’affaires est légèrement en dessous des prévisions, 44,17 milliards de couronnes, contre 44,79 milliards attendus, sa marge d’exploitation est nettement supérieure, à 18,7 % contre 17,4 %. Idem pour le bénéfice imposable du groupe, qui à 8,29 milliards de couronnes est certes en repli par rapport à la période équivalente de 2005 (8,49) mais en revanche supérieur au consensus à 7,94 milliards. AMD Le challenger d’Intel, alternative au géant des semi-conducteurs sur les processeurs pour PC et serveurs, subit la guerre des prix que lui impose ce dernier. Son chiffre d’affaires trimestriel a reculé de -9 % à 1,22 milliard de dollars, et sa marge brute est passée de 58,5 % à 56,8 %. En revanche, AMD affiche un bénéfice net en hausse, 88,8 millions de dollars, contre 11,3 millions un an plus tôt, mais inférieur aux attentes des analystes (89,2). Les investisseurs retiendront plutôt le BPA (bénéfice par action) de 18 cents, un cent au dessus des attentes. Chahuté sur deux tableaux par Intel, qui a accéléré la sortie de nouveaux processeurs et qui pénalisé par ses surstocks s’est lancé dans une guerre des prix agressive, la position d’AMD laisse les marchés interrogatifs, d’autant que le CEO Hector Ruiz reste bien silencieux. Infineon Le groupe allemand des semi-conducteurs accuse un recul de -1 % de son chiffre d’affaires pour son troisième trimestre fiscal, à 1,972 milliard d’euros, en dessous des attentes. Son bénéfice est en hausse, à 49 millions d’euros, mais encore une fois inférieur aux attentes. Une fois pris en compte les charges financières et les impôts, Infineon Technologies affiche une perte nette de 23 millions d’euros? Le groupe table pour le trimestre en cours sur une hausse de ses résultats, mais les analystes restent sceptiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur