Trimestriels : Symantec déçoit, Red Hat plonge, Sun se redresse

Cloud

Les publications de résultats trimestriels continuent, les géants américains
avancent en ordre dispersé, du pire au meilleur?

Symantec

Le géant américain des logiciels de sécurité a publié des résultats pour son second trimestre fiscal certes en progression, de 19 % pour son chiffre d’affaires (CA) à 1,26 milliard de dollars et un bénéfice net de 123,4 millions contre une perte un an plus tôt, mais Symantec a déçu les investisseurs avec un bénéfice par action (BPA) de 26 cents, soit 1 penny en dessous du consensus.

Pire, la fourchette des prévisions de Symantec pour le trimestre en cours, CA entre 1,325 et 1,355 milliard de dollars et BPA de 29 à 30 cents est en dessous du consensus de 1,35 milliard et 30 cents. Impardonnable, le titre a plongé à la clôture de Wall Street jeudi.

Red Hat

C’est le plongeon pour l’éditeur de la première distribution Linux, -23,99 % à la clôture de Wall Street? Certes le chiffre d’affaires de l’éditeur a progressé de 52 % à 99,7 millions de dollars, mais c’est surtout dû à l’acquisition de JBoss, mais surtout ses dépenses opérationnelles ont bondi de 75 %.

Dans ces conditions, Red Hat affiche un recul de -35 % de son bénéfice net, à 11 millions de dollars, qui a fait oublier le BPA de 11 cents, un penny de plus que le consensus. Et pour couronner le tout, l’éditeur a revu à la baisse sa pré vision de ‘cash-flow- annuel?

Sun Microsystems

L’intégration de StorageTek et la croissance des activités de services ont permis à Sun d’augmenter son chiffre d’affaires au premier trimestre de son exercice fiscal de 17 %, à 3,19 milliards de dollars, et de réduire sensiblement sa perte à 2 cents par action,; contre un consensus inférieur à 3,18 milliards et 4 cents.

Les choix stratégiques de ces cinq dernières années, dont le remplacement de Scott McNealy par Jonathan Schwartz à la tête du groupe, l’acquisition du géant du stockage sur bande StorageTek et le lancement d’une gamme de serveurs sur architecture AMD, commence à porter ses fruits. Le chiffre d’affaires des serveurs et produits informatiques a augmenté de 15,5 % à 1,96 milliard de dollars et sa part de marché a été portée à 12,9 % contre 11,2 % précédemment. Et les services ont progressé de 20 % à 1,23 milliard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur