Un ancien d’Intel vole pour 1 milliard de dollars de données

Sécurité

Son argument de défense, l’ingénieur voulait progresser plus vite dans la hiérarchie. Raté

Biswamohan Pani, ingénieur de son état a eu l’idée de télécharger illégalement plus d’une douzaine de fichiers confidentiels de la société Intel pour laquelle il travaillait juste avant son départ chez AMD…

Sauf que Intel eut la puce à l’oreille en remarquant que Pani profitait de ses derniers jours de congé pour venir au bureau. Pris la main dans le sac avec des documents sensibles, l’homme de 33 ans risque gros.

La Cour fédérale du Massachusetts a indiqué qu’il risquait jusqu’à 10 années de prison pour vol de données classées secrètes et 20 s’il est convaincu de fraude.

Les autorités estiment ces données à 1 milliard de dollars, elles concernent les coûts de développement, la recherche et les méthodes d’élaboration des microprocesseurs.

Face à ses accusateurs, l’ingénieur s’est défendu en précisant que ces informations étaient destinées à sa femme qui travaillait aussi à Intel. AMD de son côté a immédiatement chercher à éviter toute accusation d’espionnage. : “AMD n’est pas accusé d’avoir mal agi. Le FBI a d’ailleurs statué qu’il n’existait aucune preuve d’une quelconque implication de l’entreprise dans les actes de M. Pani“, affirme-t-elle dans un communiqué.

Ce cas pratique est une illustration parfaite de l’importance des fuites de données internes. KPMG, cabinet français d’audit et de conseil, établissait voilà quelques semaines un baromètre de ces menaces en montrant que 85% de ces employés malhonnêtes sont des hommes et 49% appartiennent au Senior Management. Chose peu surprenante, leurs motivations sont pour 47% d’entre eux l’amélioration de leurs conditions financières, de leur pouvoir, voire de leur influence.

Un risque énorme d’autant que le coût de ces fuites est établi à 13 millions d´euros dans les seules banques britanniques au cours de ces douze derniers mois. Avec 1 milliard de dollars, Biswamohan Pani, l’ex-ingénieur d’Intel et d’AMD passe donc pour un ” Kerviel ” de l’informatique en somme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur